BFM Auto

Des automobilistes coincés en pleine nuit au péage à cause du changement d’heure

Une barrière de péage en pleine nuit.

Une barrière de péage en pleine nuit. - Jean-Sébastien Evrad - AFP

Plusieurs dizaines d’automobilistes sont restés coincés dimanche matin entre 2 et 3 heures sur l’A7. En cause: un problème technique aux barrières de péage, à cause du changement d’heure.

Tout le monde craignait il y a presque 18 ans le bug de l’an 2000, mais personne n’avait anticipé celui du changement d’heure. Surtout pas ces quelques dizaines d’automobilistes qui sont restés coincés trois quarts d’heure en pleine nuit, sur l’autoroute A7 au péage de Valence-Nord, comme le rapporte France Bleu Drôme Ardèche.

Dimanche très tôt, entre 2 et 3 heures du matin, donc en plein changement d’heure, ces automobilistes souhaitaient franchir la barrière de péage. Ceux qui ne disposaient pas d’un télépéage n’ont jamais vu les barrières se lever.

"Il était impossible de sortir de l’autoroute, le ticket que nous glissions dans l’appareil ne marchait pas", raconte ainsi Colette sur France Bleu Drôme Ardèche. "Nous nous sommes rendu compte que les personnes autour de nous avaient le même problème, nous avons appuyé sur les boutons. Un disque nous a alors dit de patienter". Colette a patienté 45 minutes. "C’était assez angoissant, en pleine nuit", a confié la conductrice.

Colette et les autres automobilistes coincés ont alors soulevé les barrières pour passer. Vinci Autoroutes a reconnu un problème technique. "Le contrôle de cohérence horaire a posé problème car le changement d'heure n'a pas bien été pris en compte, ce qui n'est pas normal", a expliqué le groupe, qui explique travailler pour que cela ne se reproduise plus. Plusieurs péages ont été concernés le long de l’A7 le week-end dernier: Tain-l'Hermitage, Valence-Nord, Valence-Sud, Loriol, Montélimar-Nord et Montélimar-Sud.

Pauline Ducamp