BFM Auto

Dernière occasion d'acquérir une Mitsubishi Lancer Evolution

Cette édition spéciale a gagné quelques chevaux, avec une puissance annoncée de 307 chevaux, et un toit en aluminium peint en noir.

Cette édition spéciale a gagné quelques chevaux, avec une puissance annoncée de 307 chevaux, et un toit en aluminium peint en noir. - Top Gear - BBC

Pour une oeuvre caritative, Mitsubishi met actuellement aux enchères un des derniers exemplaires de la Lancer Evolution. Les amateurs européens ne peuvent qu'évoquer ce mythe des années 90 et 2000, ou traverser l'Atlantique: la vente est réservée aux Etats-Unis.

Depuis le début des années 90, la Mitsubishi Lancer Evolution s’est construit un mythe de sportive accessible et fun, avec une aura venue du monde des rallyes, popularisée par celui du jeu video. La belle aventure s’est cependant achevée en 2014: Mitsubishi a interrompu la production de la Lancer Evo (de son petit nom), terminant en beauté avec une édition spéciale, "la Mitsubishi Lancer Evolution X Final Edition". Le 1600ème exemplaire de cette série spéciale vient d’être mis aux enchères sur eBay. Date butoir: le 15 septembre.

Mais de ce côté de l’Atlantique, grosse déception. La vente est réservée aux Etats-Unis (à moins d'acquérir la Lancer Evo sur place, pour ensuite entreprendre les démarches d’importation en Europe). On pardonne (presque) au constructeur japonais: cette mise aux enchères se fait pour la bonne cause. Et elle nous permet surtout d'évoquer cette Lancer Evolution qui fait partie de notre panthéon automobile, avec une douce nostalgie 90’s.

Forza Motorsport, Colin McRae, Gran Turismo... Star de la piste, la Lancer Evo a aussi brillé sur les consoles de jeux vidéo.
Forza Motorsport, Colin McRae, Gran Turismo... Star de la piste, la Lancer Evo a aussi brillé sur les consoles de jeux vidéo. © Top Gear - BBC

La série spéciale Final Edition embarque le bloc quatre-cylindres 2 litres turbo MIVEC de 307 chevaux (la version de série en délivre 295) pour un couple de 413Nm avec quatre roues motrices et une boite manuelle à cinq rapports. La voiture mise en vente affiche une carrosserie blanche et le toit noir en aluminium. L’aileron se veut un peu plus imposant, les freins sont bien entendu signés Brembo, les amortisseurs Bilstein. Un badge "US1600" signale cet exemplaire spécial. A l’heure où nous écrivons, les enchères atteignent les 60.600 dollars (soit l’équivalent de 54.000 euros, elle était commercialisée à partir de 46.500 euros). Depuis juillet 2014 et l’arrêt de la production, Mitsubishi n’a annoncé aucune suite à son programme Lancer Evo.

P. Ducamp avec Top Gear