BFM Business

Départs en vacances d'hiver: faut-il s'attendre à des bouchons ce week-end?

.

. - JEFF PACHOUD / AFP

Le week-end est classé vert pour ce premier week-end des vacances d'hiver pour la zone A (Lyon, Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Poitiers) mais le couvre-feu pourrait provoquer des bouchons liés à un report de trafic sur une partie plus courte de la journée.

A quelle circulation faut-il s'attendre ce week-end, qui marquera le début des vacances d'hiver 2021? A partir de ce vendredi 5 février au soir, les vacances scolaires débuteront en effet pour la zone A (Lyon, Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Poitiers), une semaine avant la zone C et deux avant la zone B.

Une circulation "habituelle"

La journée est classée verte dans le sens des départs et des retours, de vendredi à dimanche, indique Bison Futé. Mais il faut rappeler que cet indicateur traduit une "circulation habituelle" et non fluide à tout moment de la journée. Et une circulation habituelle un jour de départ en vacances, cela peut logiquement induire des ralentissements et bouchons.

Initialement nous avions prévu une journée de samedi 6 février classée orange en région Auvergne-Rhône-Alpes dans le sens des départs mais, comme depuis le début de cette crise en 2020, nous avons ajusté nos prévisions au contexte sanitaire, en prenant en compte par exemple le couvre-feu à 18h, les conditions plus dures pour l'entrée et la sortie du territoire national ou encore la fermeture des stations de ski... Le premier week-end est donc passé en vert", nous explique Lory Waks, porte-parole de Bison Futé.

Un report des départs du vendredi au samedi?

Les départs, en théorie proscrits sauf motif dérogatoire après 18h depuis la mise en place du couvre-feu, réduisent de manière importante les traditionnels départs en week-end du vendredi soir. Y-a-t-il dans ce cas un report des déplacements au lendemain? Si on regarde les courbes Sytadin des bouchons samedi dernier en Ile-de-France, on a par exemple connu une circulation inhabituelle assez tôt dans la journée, avec un décrochage important de la courbe, au-delà d'un trafic dit "exceptionnel" entre 11h et 15h.

Le trafic est devenu inhabituel assez tôt dans la journée
Le trafic est devenu inhabituel assez tôt dans la journée © Sytadin

Mais pour le porte-parole de Bison Futé, il faut rester prudent sur l'analyse de ces données:

S'agissant d'un éventuel effet de report des départs en week-end ou en congés des Franciliens du vendredi soir au samedi matin, il faudrait une analyse plus approfondie pour le savoir. Nous n'avons pas beaucoup de recul par rapport à la mise en place du couvre-feu généralisé à 18h. Il serait délicat de tirer des conclusions de la seule courbe de cumul de bouchons de la journée du 30 janvier."

Pour Lory Waks de Bison Futé, on ne peut a priori pas s'attendre à un report important du trafic du vendredi au samedi dans les villes concernées par les vacances scolaires:

Dans une situation normale, les difficultés de circulation se seraient produites sur la journée de samedi pour l'essentiel. D'éventuels reports de départs du vendredi au samedi dans les métropoles de la zone A sont plutôt marginaux par rapport aux flux de trafic envisagés. En revanche, le couvre-feu concentre le trafic sur une fenêtre de temps plus réduite, comme peuvent en témoigner les pics de bouchons à 18h depuis le 16 janvier".

Le niveau de fiabilité des prévisions de Bison Futé est resté assez élevé fin 2020 malgré le contexte d'incertitude lié à la pandémie, rappelle le porte-parole de l'organisme de prévisions.

Contrôles renforcés

Avec le renforcement des contrôles de police et de gendarmerie, les automobilistes sont toutefois invités à bien anticiper leurs déplacements. Des contrôles particulièrement critiqués dimanche dernier, le 31 janvier, en région parisienne, avec des automobilistes coincés dans les bouchons, puis verbalisés car contrôlés sans attestation après 18h.

Pouvoir contrôler ces attestations, c'est vraiment une priorité donnée aux préfets, aux gendarmes et aux policiers. Dans cette période très particulière de la crise sanitaire, on voit bien que c'est une course contre la montre pour éviter la propagation de ce virus", avait rappelé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.
https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto