BFM Business

Déjà 900.000 vélos réparés grâce au "Coup de pouce vélo"

La FUB propose de poursuivre l'aide aux réparations au delà du 31 décembre

La FUB propose de poursuivre l'aide aux réparations au delà du 31 décembre - Lionel BONAVENTURE / AFP

L'opération "Coup de Pouce vélo" vient d'atteindre le seuil de 900.000 vélos réparés. La Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) propose de poursuivre en 2021.

Carton plein pour l’opération Coup de pouce vélo. Selon la FUB (fédération des usagers de bicyclettes) le seuil des 900.000 vélos réparés avec une aide de 50 euros a été atteint le 1er novembre.

Pour Olivier Schneider, président de la FUB, c’est une bonne nouvelle, mais pas une surprise.

"Lors du lancement de l’opération, on tablait sur un million de vélos. À l’époque, le gouvernement nous trouvait très ambitieux, mais nous y sommes presque. Sauf catastrophe, le million de vélos sera atteint, voire dépassé le 31 décembre, date de la fin de l’opération".

Le succès de ce "coup de pouce" repose sur plusieurs facteurs. Bien sûr l'attrait pour les mobilités douces et le développement des pistes cyclables, mais aussi sur une conséquence de la crise sanitaire: la difficulté à trouver un vélo neuf en cette période. Selon les fabricants, cette pénurie pourrait même se poursuivre en 2021.

Pour se remettre en selle, les usagers ont ressorti des caves et des garages de vieux vélos qui nécessitaient quelques réparations. D’ailleurs, ce plan prend en charge une séance de remise en selle pour ceux qui en ont besoin.

Désormais, la FUB espère que le plan se poursuivra au-delà du 31 décembre.

"Le confinement nous incite à faire cette demande, car de nombreuses personnes risquent de ne pas vouloir sortir pour faire des réparations et voudront les reporter", explique Olivier Schneider.

Création d'emplois

Le plan a un coût. En septembre, le gouvernement a décidé de rajouter 20 millions au dispositif (pour atteindre 80 millions au total) avec pour objectif de dépasser le million de réparations avaient annoncé lundi la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili et le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari à l'occasion des deux ans du lancement du "plan vélo".

Pour assurer le financement d'un nouveau "Coup de pouce", la FUB propose de réduire l’aide de l’État en demandant aux collectivités locales de prendre le relais afin de maintenir l'aide de 50 euros. "Certaines le font déjà comme à Rouen ou à Mayenne", indique le président de la FUB.

Il a un autre argument qui pourrait inciter à le suivre: les créations d’emplois. "Plus de 500 emplois ont été créés avec ce plan, on pourrait aller bien plus loin", avance Olivier Schneider qui estime que les entreprises de réparations pourraient se développer. "Il y en a 5000 en France, ont pourrait faire deux fois plus".

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco