BFM Business

Dans une circulaire, l'État demande aux préfets de ne pas revenir à 90 km/h sur certaines zones

L’exécutif, qui tient à se démarquer des départements tentés d’abandonner la limitation à 80 km/h, a donné aux préfets des consignes de fermeté, dans un document que s’est procuré Le Figaro. Remis lundi aux préfets, ce texte de dix pages indique la ligne de conduite à tenir face aux départements qui décident de rehausser les vitesses sur leurs routes. Sans le dire expressément, mais en listant des conditions drastiques à retenir, l’État leur demande tout net de refuser le moindre assouplissement.