BFM Auto

Dacia dévoile la Spring electric, un concept de petit SUV électrique

Dacia commercialisera l'an prochain en Europe une petite voiture électrique. Le constructeur dévoile le conceot ce mardi, son nom: Spring electric.

Dacia commercialisera l'an prochain en Europe une petite voiture électrique. Le constructeur dévoile le conceot ce mardi, son nom: Spring electric. - Dacia

Dacia commercialisera en 2021 une citadine électrique. La marque low-cost du Groupe Renault dévoile ce mardi la première étude concrète pour ce modèle, baptisée Spring electric.

Dacia arrive sur le marché de la voiture électrique. Ce mardi, le constructeur de voitures low-cost dévoile la Spring electric, un petit SUV urbain zéro émission.

Ce concept donne des pistes pour une version de série qui arrivera sur le marché européen en 2021. Si ce modèle sera la première voiture 100% électrique de Dacia, elle s’inspire fortement d’un autre modèle commercialisé par le Groupe Renault.

Dacia dévoile cette étude de style préfigurant son premier modèle 100% électrique.
Dacia dévoile cette étude de style préfigurant son premier modèle 100% électrique. © Dacia

La Spring electric dérive en effet de la K-ZE, un petit SUV urbain commercialisé depuis l’an dernier en Chine. Dacia reste cependant très discret sur les détails techniques repris par la version européenne comme sur les évolutions techniques pour l’Europe. Le design rappelle lui clairement le modèle commercialisé en Chine dans les grandes lignes, Dacia insiste beaucoup sur les nouveaux feux à LED de cette version européenne.

La première Dacia électrique devrait afficher une autonomie de 200 kilomètres.
La première Dacia électrique devrait afficher une autonomie de 200 kilomètres. © Dacia

Mais plus que le design, deux chiffres sont particulièrement importants pour une voiture électrique: son autonomie et son prix. Dacia annonce une autonomie de 200 kilomètres WLTP. C’est bien moins qu’une Peugeot 208 ou une Opel Corsa électrique ou encore la grande sœur, la Renault Zoé. Mais c’est tout autant que des modèles proches des 40.000 euros comme la Mini E ou encore la Honda e.

Dacia insiste sur les feux à LEDs et les codes stylistiques propres à la marque qu'adopte la Spring electric.
Dacia insiste sur les feux à LEDs et les codes stylistiques propres à la marque qu'adopte la Spring electric. © Dacia

Moins de 20.000 euros

Côté prix, Dacia est forcément très attendu, car il s’agit de son principal avantage concurrentiel. La marque ne donne aucune indication sur le tarif précis de la Spring electric de série. Il semble cependant assez clair que le but de Dacia est de proposer l’une des voitures les plus abordables du marché.

Sa grande sœur la Renault Zoé débute à 32.000 euros hors bonus de 6000 euros cette année pour les particuliers. La Dacia devrait elle ne pas dépasser la barre des 20.000 euros. Elle sera certes beaucoup plus onéreuse que la petite Citroën Ami, commercialisée 6900 euros. Cette dernière est une voiture sans permis avec 70 kilomètres d'autonomie.

Pauline Ducamp