BFM Business

Au CES, les drones géants prêts à prendre leur envol

Au CES de Las Vegas, Bell, Hyundai et Uber ont présenté des appareils entre hélicoptère et drone.

Ces épaisses hélices noires qui tournent s’aperçoivent de presque tous les coins du "North Hall", l’un des nombreux espaces d’exposition du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. Entre les télévisions toujours plus grandes et les voitures connectées, l’hélicoptère-drone développé par Uber et Hyundai n’est-il qu’un gadget de plus ou annonce-t-il un véritable business model?

Bientôt des VTC des airs?

Selon Uber Elevate, la division de Uber qui vise à développer ce VTC des airs, cet appareil 100% électrique doit transporter quatre passagers sur une centaine de kilomètres, à la vitesse maximum de 290 km/h. Huit hélices supportent ce qui ressemble à une cabine d’hélicoptère de plusieurs mètres de haut. Si Uber Elevate a déjà noué un partenariat avec Boeing, ou avec Bell, travailler avec Hyundai doit accélérer les choses pour Uber.

"Hyundai est notre premier partenaire dans le monde automobile, avec une expérience de constructeur automobile à grande échelle", explique à CNBC Eric Allison, patron de Uber Elevate. "Nous attendons UAM pour revitaliser les communautés urbaines et offrir plus de temps de qualité aux gens", ajoute Jaiwon Shin, patron de Urban Air Mobility chez Hyundai.

À quelques mètres du S-A1, le nom de l'engin volant de Hyundai et Uber, Bell justement dévoile le Nexus. Il ressemble lui davantage à un drone, mais en taille XXL. Ses quatre hélices comme cerclées de lumière bleue lui permettent de décoller à la verticale. À l’arrière se trouve un espace pour les bagages. Au total, six passagers peuvent voyager ensemble dans la cabine. Et comme pour l’engin de Hyundai, la file ne désemplit pas pour photographier et même s’asseoir quelques minutes à l’intérieur.

Décollage prévu cette année

Contrairement à Hyundai, Bell n’est pas un nouveau venu dans le marché aérien. Cette société texane est spécialisée dans les hélicoptères, et en 2017, elle est l’une des premières à avoir signé avec Uber pour un partenariat de transports dans les airs.

Qui de Bell ou de Hyundai fera le premier voler son "Personal Air Vehicle"? Scott Drennan le patron de Bell envisage de faire voler le Nexus mi-2020. Date à laquelle Uber envisage de lancer les tests de son hélicoptère.

Pauline Ducamp, à Las Vegas