BFM Auto

Chéri, j’ai rétréci la vitre arrière

-

- - Top Gear - BBC

Un Peugeot 3008 avec une vitre arrière minimaliste, une Lamborghini sans aucune vitre, sale temps pour la célèbre lunette arrière qui semble vivre ces dernières heures.

Où est passé la vitre arrière? C’est la question qui se pose devant ce concept de Lamborghini du designer polonais Tomasz Prygiel. La vitre arrière a tout simplement disparu, pour être remplacée par un écran. Des caméras permettent au conducteur de voir ce qui se passe derrière son pot d’échappement. Si cette vision est un peu extrême, elle met en lumière une réalité: depuis une décennie, la surface des vitres arrières a fondu, alors qu’inversement, les pare-brise panoramiques n’ont jamais été aussi grands et nombreux.

"Une petite vitre arrière vient de la remontée de la ligne de caisse, demandée par les clients", souligne Agneta Dahlgren, directrice du design du segment C et du véhicule électrique de Renault. "Les clients cherchent la robustesse, une impression de sécurité, ajoute Jean-Arthur Madelaine-Advenier, responsable design intérieur chez Citroën. Une très large vitre, qui descend assez bas, rassure moins les conducteurs". La démocratisation de la caméra de recul et d’autres capteurs pour aider au stationnement parachève le rétrécissement de la lunette arrière. D'ailleurs, cette Lamborghini sans lunette arrière est autonome, plus besoin donc pour le conducteur de regarder derrière lui. 

P. Ducamp avec Top Gear