BFM Business

Ces sportives qui se vendent bien en France

La Clio, ici en version RS Trophy, offre 220 chevaux à partir de 29.300 euros.

La Clio, ici en version RS Trophy, offre 220 chevaux à partir de 29.300 euros. - Top Gear BBC

Si la France n’est pas vraiment bien placée en Europe sur les ventes de voitures de sport, les coupés et les déclinaisons sportives de modèles populaires ont tout de même leurs amateurs. Au premier semestre, les acheteurs ont privilégié le rapport qualité-prix chez les sportives, de la supercar à la bombinette compacte.

Si au premier semestre en France, les ventes de véhicules neufs ont augmenté de près de 3% par rapport à la même période l'an dernier, les sportives ont pris le chemin inverse. En chute de 19,7%, les 3503 voitures de cette catégorie écoulées sur les 6 premiers mois de l'année représentent seulement 0,3% du marché, indiquent des chiffres du cabinet Jato Dynamics. A titre de comparaison, nos voisins britanniques en ont acheté 19.323 unités, ce qui représente 1,4% du marché.

Deux françaises sur le podium

Si ce marché reste donc plutôt confidentiel, il est toujours intéressant de regarder les modèles sportifs qui séduisent le plus les Français, grâce aux chiffres inédits fournis par notre partenaire spécialiste de la donnée, AAA Data.

Sans surprise, la Renault Clio RS reste la préférée des Français avec 964 ventes au premier semestre. Elle a d'ailleurs déjà dépassé son total de l'an dernier, 828 unités. Prometteur pour la prochaine star attendue de la gamme sportive du losange, la nouvelle Mégane RS, qui sera dévoilée à Francfort en septembre prochain.

Parmi les plus fortes progression dans les principales ventes de sportives, on retrouve la version musclée de la Fiat 500: l'Abarth 595. Il s'en est vendu 901 au premier semestre, soit une hausse de 54% sur un an.

Meilleure vente l'an dernier dans cette catégorie des compactes sportives, la Peugeot 308 GTI occupe la troisième place, avec 813 unités vendues sur les 6 premiers mois de l'année. Tout juste restylée, elle affiche logiquement un fort recul de 51% par rapport au premier semestre 2016, les clients ayant reporté leur achat pour attendre la nouvelle version.

A la quatrième place, on retrouve encore une française, avec la Renault Twingo GT. Le joujou urbain a conquis 485 clients.

Pour compléter ce tableau des modèles les plus vendus, on retrouve deux allemandes: l'Audi TT, avec 518 ventes, en net recul toutefois par rapport à 2016 (-35%), et la Porsche 911, avec 481 ventes (-12%).

La Mustang et la MX-5 restent des valeurs sûres

Juste derrière, la Mustang a séduit 463 acheteurs. Alors que son restylage est attendu, la mythique pony-car de Ford voit ses ventes baisser fortement: il s'en était vendu 937 à la même période l'an dernier, et seulement 107 sur la deuxième moitié de 2016. L'actuelle génération de la célèbre américaine est pour la première fois commercialisée directement par Ford en Europe, d'où un engouement lors de son lancement commercial en 2015. Les ventes ont peut-être retrouvées leur niveau "naturel" en France.

A noter également la bonne forme de la Mazda MX-5, avec 181 ventes, elle double son score de l'an dernier. La quatrième génération, lancée en 2015, bénéficie depuis peu d'une version RF, avec toit en dur.

Sa cousine chez Fiat, la 124 Spider (même plate-forme que la MX-5), enregistre de son côté 335 ventes, soit un doublement par rapport à l'an dernier.

Julien Bonnet