BFM Auto

Ces autoroutes de région parisienne qui pourraient passer à 70 km/h

-

- - Miguel Medina - AFP

L'abaissement envisagé de la limitation de vitesse sur le périphérique à 50 km/h pourrait s'accompagner d'une réduction sur tous les axes autoroutiers à l'intérieur de l'A86, préconise un rapport d'élus parisiens.

Il n'y a pas que le périphérique parisien qui aurait le droit à une baisse de la limitation de vitesse. L'A86, également appelée le "super-périphérique", pourrait aussi voir sa vitesse maximale autorisée chuter, ainsi que tous les axes autoroutiers proches de la capitale. 

De nombreux tronçons franciliens concernés

C'est en effet ce qu'on peut lire dans les préconisations de la mission d’information et d’évaluation (MIE) de la Mairie de Paris. Affichant le même objectif de réduire la pollution que pour le périphérique à 50 km/h, le document consulté par BFM Paris prévoit en effet une baisse généralisée sur ces grands axes de la région parisienne, qui affichent le plus souvent actuellement une limitation à 90 km/h.

"Souvent congestionnés, l’A86, les tronçons de l’A1, l’A103, l’A4, l’A6, l’A13, l’A14 qui sont entre l’A86 et Paris doivent passer à 70km/h. L’abaissement de la vitesse engendrera une réduction de la pollution atmosphérique au même titre que ce qui a été observé sur le périphérique", préconisent les élus parisiens.

Un rapport définitif attendu pour le 21 mai

Le rapport définitif, incluant ces différentes baisses de limitations ainsi que d'autres mesures, doit être remis à Anne Hidalgo le 21 mai prochain. 

"Cet ensemble de propositions sera transmis au Conseil de Paris pour y être examiné. Il est aussi une contribution à la réflexion engagée par le Forum métropolitain du Grand Paris dans le cadre de la consultation internationale sur le devenir des autoroutes, du boulevard périphérique et des voies rapides ou structurantes du Grand Paris", note le document de travail. 

Julien Bonnet