BFM Auto

Ce fauteuil pourrait bien être la prochaine Citroën

Ce fauteuil a été repéré au premier coup d'oeil par la responsable couleur matière de Citroën, Hélène Veilleux. Elle pourrait bien servir d'inspiration pour un prochain modèle aux chevrons.

Ce fauteuil a été repéré au premier coup d'oeil par la responsable couleur matière de Citroën, Hélène Veilleux. Elle pourrait bien servir d'inspiration pour un prochain modèle aux chevrons. - Pauline Ducamp

Les designers du constructeur français vont chaque année au salon du design de Milan. Pour y dénicher les prochaines tendances couleurs, matières et lignes, et pourquoi pas le prochain modèle aux chevrons. On les a suivis dans leur exploration esthétique.

Leur technique est bien rodée. Un premier coup d'œil, celui de l'expert, et si rien n'attire le regard, on passe au stand suivant. Mais là, un fauteuil rose des frères Bouroulec a tapé dans l’iris d’Hélène Veilleux. Après force photos prises au smartphone, la designer touche le tissu, les lignes, suit le rebord de la main et engage la discussion.

A la Milan Design Week 2016, Helène Veilleux n’est pas venue passer commande pour son showroom, elle imagine déjà les prochains modèles de Citroën. "Milan est le salon incontournable pour nous, explique la responsable du Style couleurs et matières de la marque aux chevrons. Les frères Bouroulec proposent un travail très intéressant, ils donnent par exemple un cahier des charges très précis aux maisons avec lesquelles ils travaillent pour se fournir en tissu, en maille".

La designer Hélène Veilleux en plein repérage de matière, ici un cache-pot tressé, à la Milan Design Week 2016.
La designer Hélène Veilleux en plein repérage de matière, ici un cache-pot tressé, à la Milan Design Week 2016. © Pauline Ducamp

Inspiration pour les grandes lignes d'un habitacle

Quelques minutes plus tôt, Jean-Arthur Madelaine-Advenier a lui longtemps discuté autour d’une petite table basse à l’allure entre marbre et liberty. Sur le coup, on a un peu de mal à saisir l’intérêt de l’objet, mais pour le responsable du design intérieur, c’est évident. Tellement évident que l’année dernière, une table basse, un canapé et quelques éléments design ont donné très rapidement les grandes lignes de l’habitacle d’un futur modèle qu’on devrait voir d’ici la fin de l’année.

L’un des spots de nos deux guides du jour se situe dans la Via Tortona, où se trouve le Festival off de la Milan Design Week. Dans un immeuble, en arrière-cour, des étudiants viennent présenter leurs premiers travaux afin de trouver un distributeur. Les matières notamment sont essentielles. Hélène Veilleux prend ainsi des photos du coussin d’une chaise en tissu alvéolé, qui pourrait servir pour un siège. "Il ne faut pas plus de deux ou trois couleurs dans l’habitacle, et le siège est la partie la plus imposante, donc elle peut donner un ton", explique-t-elle.

Une touche de couleur

Les deux designers discutent ensuite longuement avec un spécialiste des tapis avec qui Citroën a déjà collaboré il y a quelques années sur un concept-car. Cette année, il expose des tapis aux teintes tie&die. "C’est intéressant car une touche de couleur, sur des parties basses de l’habitacle, vers les tapis de sol par exemple, peut faire la différence avec nos concurrents", poursuit Jean-Arthur Madelaine-Advenier. La Milan Design Week dure jusque dimanche 17 avril.

Retrouvez ci-dessous notre snapchat lors de notre journée à Milan.

P. Ducamp