BFM Business

Canicule: comment bien utiliser sa climatisation en voiture

En cette semaine de forte canicule, les Français vont être tentés d'utiliser plus leur voiture pour profiter de la climatisation. Mais attention ! Mal utilisée, elle peut être source de désagréments pour les passagers et de panne pour le véhicule.

Vous serez nombreux cette semaine à privilégier la voiture pour vos déplacements, afin de profiter de quelques instants de fraîcheur. Très utile par cette période de forte chaleur, une climatisation mal utilisée peut être source de désagréments. Voici quelques conseils pour en tirer le meilleur parti.

  • Aérer l’habitacle avant de mettre la clim

Avec des températures extérieures qui pourront atteindre 40 degrés jeudi, sur une grande partie de la France, la température dans l’habitacle peut atteindre les 60 degrés. Ne "sur-sollicitez" pas la climatisation au démarrage.

"Une voiture est étanche, l’air circule très peu, nous explique Philippe Debouzy, garagiste et président de la branche Garage au Conseil nationale des Professionnels de l’Automobile (CNPA). Pendant les 5 premières minutes, ouvrez les fenêtres, le toit ouvrant s’il y en a un, afin de faire redescendre la température, roulez même un peu les fenêtres ouvertes si besoin. Et ne mettez pas la climatisation trop bas et trop fort ensuite".
  • Ne pas enclencher la climatisation à fond

Un rafraîchissement progressif limite l'augmentation de la consommation de carburant.

"Une clim à fond va plus solliciter le moteur, surtout s’il fait très chaud dehors, alors que justement, à cause de la chaleur, la capacité de la voiture à produire efficacement de l’énergie est plus faible", nous détaille Pascal Fanton, directeur des opérations de Mondial Assistance.
  • Ne pas régler la température trop basse
"Un écart de 5 à 7 degrés par rapport à la température extérieure apporte le sentiment de fraîcheur, il ne faut donc pas rechercher forcément la température minimale", nous confie Christophe Ramond, directeur des études de l’association Prévention Routière.

On évite ainsi un souffle trop froid au départ qui peut entraîner des coups de froid. Il faut éviter d'avoir un écart de plus de 10°C pour se protéger d'un choc thermique qui peut entraîner des infections des voies respiratoires.

  • Bien orienter l’air

Diffuser l'air conditionné en direction du conducteur est une mauvaise habitude. Mieux vaut également éviter de la diriger vers le visage des passagers. En l'orientant vers le plafond, le froid se diffuse mieux et tous les passagers peuvent en profiter.

  • Bien entretenir sa climatisation

Si vous ne l’avez pas faite vérifier depuis quelques temps, passez au garage, afin d’éviter la panne, et un rhume en pleine canicule. Les professionnels recommandent une purification de la climatisation tous les ans, ce qui correspond à un contrôle du fonctionnement, un nettoyage du circuit de ventilation et un changement du filtre d'habitacle.

Et tous les deux ans, il faut effectuer un entretien complet avec une recharge du gaz réfrigérant. Si elle n’a pas suffisamment de gaz, votre climatisation risque de tomber en panne, quand vous la solliciterez trop. Recharger la climatisation en gaz représente cependant un petit budget: de 60 euros pour les plus anciens modèles, à 200 euros pour les plus récents.

Une climatisation mal réglée risque d'avoir des répercussions sur la consommation de carburant. Elle peut générer des mauvaises odeurs, irriter la gorge et les yeux ou provoquer des éternuements.

Pauline Ducamp, avec Elise Maillard