BFM Auto

Bientôt une offre de micro-crédit pour aider les plus pauvres à s’offrir une voiture neuve?

Selon des informations des Echos, le gouvernement réfléchit à mettre en place un programme d’accession à la voiture neuve pour les plus démunis.

Selon des informations des Echos, le gouvernement réfléchit à mettre en place un programme d’accession à la voiture neuve pour les plus démunis. - AFP

Le gouvernement réfléchit à mettre en place un programme pour aider les plus pauvres à acheter une voiture neuve.

Associer prime à la conversion et micro-crédit, afin de permettre aux plus démunis d’acquérir un véhicule, c’est ce que voudrait proposer le gouvernement. Selon les informations du quotidien Les Echos, l’inspection général des finances pourrait bientôt plancher sur une offre de micro-crédit, qui s’inspire d’un dispositif mis en place depuis 2012 par le think tank "Entreprise&Pauvreté" avec Renault. Son nom: "Mobilize". D’une offre de réparation solidaire, le projet s’est transformé en 2016 en dispositif d’acquisition de voiture neuve à moindre coût.

90 euros par mois pour une Dacia Sandero

Une offre de micro-crédit finance sur plusieurs années l’achat d’une Dacia Sandero à 7.990 euros. Mobilize s’appuie sur le dispositif de la prime à la conversion, en reprenant le vieux véhicule que possèdent souvent les bénéficiaires. Le crédit court sur un temps plus long qu’une offre classique en concession chez Dacia. Ce qui permet aux bénéficiaires de ne payer que 90 euros par mois pour une voiture neuve.

L’idée est venue du premier dispositif Mobilize, qui aidait à réparer à faible coût les véhicules d’occasion de personnes en difficulté. Ces véhicules étaient souvent en très mauvais état, donc ne duraient pas très longtemps.

"D'où l'idée de monter un projet d'accès à un véhicule fiable. C'est-à-dire un véhicule neuf, car notre public ne peut pas prendre le risque d'investir 3.000 euros pour une occasion, s'il faut réemprunter six mois après pour des réparations", raconte aux Echos Nicolas Douziech, chef du projet Mobilize.

Une Fiat Panda à 1 euro par mois

Dans le sillage de la prime à la conversion, les professionnels réfléchissent aussi de leur côté à proposer des offres plus accessibles. Le succès de la prime (un peu moins de 300.000 dossiers signés l’an dernier) a en effet attiré en concession des clients qui ne venaient pas, faute de moyens. Ces clients ont à 70% acheté des voitures d’occasion. Et les constructeurs aimeraient les ramener vers des voitures neuves.

Fiat propose ainsi une offre équivalente sur la Panda. En intégrant la super prime à la conversion de 4000 euros, le constructeur italien commercialise la citadine à 1 euro par mois, en location longue durée avec option d’achat, pour 37 mois de location. A l’échéance, les clients pourront acquérir le véhicule ou le rendre. Le spécialiste de l’occasion Aramis Auto a de son côté mis en place des offres de location sur des voitures d’occasion.

Pauline Ducamp