BFM Business

Bientôt un appareil pour contrôler les distances entre automobilistes et cyclistes lors des dépassements

-

- - RMC

Contrôler la distance lors d’un dépassement d’un vélo par un véhicule, c’est l’objet d’un tout nouvel appareil à installer sur le guidon. Il est actuellement testé à Montréal.

S’assurer que les voitures respectent les distances de sécurité, quand elles dépassent des vélos, c’est l’objectif d’un projet pilote testé actuellement au Canada, à Montréal. L’appareil est installé sur le guidon du vélo, côté intérieur de la chaussée. Quand une voiture dépasse le vélo, l’appareil prend la mesure, immédiatement disponible pour les forces de l’ordre.

En ville, l’automobiliste doit laisser 1 mètre avec le cycliste qu’il dépasse, précise l’article R414-4 du Code de la route en France. Hors agglomération, la distance de sécurité passe à 1,50 mètre. Il s’agit bien entendu à chaque fois d’une distance minimum à respecter. Ces distances sont les mêmes au Canada, comme l'explique Radio Canada qui détaille cette phase de test.

135 euros d'amende et un retrait de 3 points en France

Les appareils sont pour l’instant en phase de tests dans toute l’agglomération de Montréal, l’occasion pour la police de faire également de la prévention auprès des automobilistes. Mais quand ils seront opérants, les contrevenants pourront être sanctionnés. Au Canada, l’amende est de 313 dollars canadiens, explique Roxane Rivard, une représentante des forces de l’ordre de la ville de Montréal, à Radio Canada, plus 2 points d’inaptitude (l’équivalent canadien de notre retrait de points). La réglementation est encore assez récente, elle date de mai 2018.

En France, ne pas respecter ces distances de sécurité entraîne une amende de 4e classe (135 euros), un retrait de 3 points, et peut même aller dans certains cas jusqu’à un retrait du permis de conduire.

Pauline Ducamp