BFM Business
Auto

Bentley, Porsche, Rolls-Royce... Les marques de luxe n’ont jamais vendu autant de voitures qu'en 2021

En 2021, les deux marques britanniques ont enregistré des records de vente. D'excellents résultats enregistrés paradoxalement grâce au Covid, comme dans le reste du secteur du luxe, explique le patron de Rolls-Royce.

Comme le reste du secteur, les marques de grand luxe automobiles voient leurs ventes exploser malgré le Covid-19. En 117 ans d’histoire, Rolls-Royce n’avait jamais vendu autant de voitures que l’an dernier.

Le constructeur britannique, propriété du groupe BMW, a ainsi livré 5586 véhicules en 2021, soit une hausse de 50% par rapport à 2020. Ce sont surtout 460 voitures de plus qu’en 2019, soit la dernière année avant la pandémie. Et à près de 300.000 euros minimum l’unité, chaque véhicule fait la différence.

Le Covid? "Cela a aidé"

Chez le frère ennemi Bentley, l’heure est aussi à la fête. La marque a également enregistré des ventes record l’année dernière, les meilleures de son histoire. Bentley a écoulé 14.659 véhicules soit une hausse de 31% par rapport à 2020 (11.206 voitures alors commercialisées, son précédent record historique). C’est aussi bien mieux qu’en 2019, où la marque n’avait commercialisé "que" 11.006 véhicules. Et avec des prix (français) à partir de 180.000 euros environ chez Bentley pour le SUV Bentayga (40% des ventes annuelles), la facture finale s’annonce donc intéressante pour les deux marques. Sans compter la personnalisation poussée à l’extrême chez les deux constructeurs qui peut encore faire monter la facture.

Car les acheteurs fortunés n’ont pas hésité à ouvrir largement leur portefeuille l’an dernier.

"Beaucoup de clients ont vu des gens dans leur communauté mourir du Covid et cela leur a fait penser que la vie peut être courte et que vous feriez mieux de vivre maintenant plutôt que de reporter à une date ultérieure. Cela a aidé Rolls-Royce", expliqué dans The Guardian Thorsten Müller-Ötvös, le directeur général de la marque.

"C'est en grande partie grâce au Covid que l'ensemble du secteur du luxe est en plein essor dans le monde, a-t-il poursuivi. Les gens ne pouvaient pas beaucoup voyager, ils ne pouvaient pas investir beaucoup dans les services de luxe… et il y a beaucoup d'argent accumulé qui est dépensé en produits de luxe".

Le SUV Cullinan, un tiers des ventes l’an dernier pour Rolls-Royce, affiche ainsi des prix catalogue à près de... 400.000 euros pour la version exclusive Black Badge.

Enfin Aston Martin, autre marque anglaise de renom, a enregistré également une forte progression de ses ventes, avec 4.250 véhicules écoulés sur les neuf premiers mois de 2021 (+173% par rapport à la même période de 2020) selon ses derniers résultats trimestriels.

S’ils n’ont pas encore dévoilé leurs résultats commerciaux sur l'ensemble de l'année 2021, les Italiens de Ferrari devraient suivre la même trajectoire. Selon leurs derniers résultats trimestriels, Ferrari a enregistré sur les neuf premiers mois de l'année 8206 ventes, soit 27% de plus qu'en 2020.

C'est deux fois plus que Lamborghini sur l'année 2021. Mais la marque italienne au taureau, qui a dévoilé ses résultats ce mercredi matin, a aussi enregistré une année record. "La meilleure jamais enregistrée sur un plan commercial", écrit son propriétaire, le Groupe Volkswagen, dans un communiqué. Lamborghini a livré 8.405 voitures l'an dernier, dont une large majorité sont des SUV, le modèle Urus.

Financer la transition énergétique

De quoi financer la transition vers l’électrique de toutes ces marques. "Nous aurons notre première voiture entièrement électrique en 2025", souligne ainsi Benedetto Vigna, le nouveau PDG de Ferrari qui vise "l’atteinte de la neutralité carbone d’ici 2030".

De son côté, Rolls-Royce lancera à la fin de l’année prochaine son premier véhicule électrique, Spectre. Chez Lamborghini, l'électrification fait aussi petit à petit son chemin. "En 2022, nous ferons tout pour consolider nos résultats et préparer l'arrivée de notre future gamme hybride à partir de 2023", a déclaré le PDG de Lamborghini, l'Allemand Stephan Winkelmann, cité dans le communiqué.

La prestigieuse marque avait présenté en mai "sa feuille de route vers l'électrification" de ses modèles, un plan ambitieux qui implique un investissement de plus de 1,5 milliard d'euros sur quatre ans. En 2023, Lamborghini lancera son premier modèle de série hybride, et "d'ici fin 2024, l'ensemble de la gamme sera électrifiée", a confirmé mercredi le constructeur. La première Lamborghini entièrement électrique est prévue pour la "seconde moitié de la décennie".

Plus de 300.000 Porsche écoulées en 2021
Record également du côté de la marque allemande Porsche. Le constructeur a annoncé ce mercredi avoir passé la barre des 300.000 voitures vendues en 2021 (301.915 précisément). En 2019, Porsche n'avait écoulé que 280.800 voitures. Comme tout le secteur du luxe, le constructeur a été porté par l’abondance de liquidités des consommateurs les plus aisés et un certain recentrage de leurs achats sur des produits plaisir.
Dans le détail, et sans surprise, ce sont les SUV qui ont tiré les ventes, Macan en tête (88.362 véhicules), devant le Cayenne (83.071 unités), soit 56% des ventes totales de Porsche. A noter la très belle percée de la sportive électrique Taycan, qui a doublé ses ventes par rapport à 2020, avec 41.296 voitures vendues.
Enfin l’iconique 911 a elle aussi réalisé une belle année, même si ses ventes restent en-dessous de Taycan, avec 38.464 coupés et cabriolets livrés. Ici aussi un record.

Pauline Ducamp avec Simon Tenenbaum