BFM Business

Avec sa Model S Plaid, Tesla dispose de nouveau de la voiture électrique la plus rapide du monde

Lors du "Battery Day", Elon Musk a confirmé le lancement d'une version ultraperformante de la Model S. Disponible à la commande à partir de 140.000 euros, elle peut réaliser le 0 à 100 km/h en moins de 2,1 secondes et dispose d'une autonomie annoncée à plus de 840 kilomètres.

Tesla a-t-il été vexé par Lucid Motors? Cette nouvelle marque avait en effet présenté début septembre son premier modèle, la Air, avec une cible toute désignée: la Model S du constructeur californien. Cette luxueuse berline proposée par Lucid Motors lui prenait notamment sa place de leader en termes de performances, avec un 0 à 100 km/h en 2,5 secondes, et d'autonomie, avec 832 kilomètres annoncés, deux points clés pour une voiture électrique "premium".

Performances: un 0 à 100 km/h en 2,1 secondes

Mais la Model S, lancée en 2012 mais qui a su évoluer depuis pour rester compétitive, n'a pas dit son dernier mot. Lors du "Battery Day" qui se tenait ce mardi 22 septembre et où l'objectif de proposer une Tesla à 25.000 dolllars d'ici trois ans a été annoncé, Elon Musk n'a pas oublié les amateurs de performances électriques... au portefeuille un peu plus épais que la moyenne.

Le patron de Tesla a ainsi confirmé le lancement d'une Model S Plaid, disponible déja à la commande. En France, elle est ainsi proposée à partir de 140.000 euros, avec des livraisons prévues fin 2021. Grâce à une transmission intégrale tri-moteurs (deux au maximum jusqu'ici), la berline enfonce le clou des performances, avec un 0 à 100 km/h annoncé en moins de 2,1 secondes, un 400 mètres départ arrêté (le fameux quart de mile américain) sous les 9 secondes, ce qui en fait tout simplement la voiture de production "la plus rapide jamais enregistrée".

Une vitesse de pointe à 320 km/h

La vitesse de pointe est annoncée à 320 km/h, repoussant aussi largement les limites actuelles. La Porsche Taycan peut atteindre les 260 km/h et la Lucid Air doit pouvoir flirter avec les 270 km/h. Seule la Rimac C-Two, du constructeur croate qui pourrait racheter Bugatti, fait mieux, avec une pointe annoncée à 420 km/h. Mais une performance seulement sur le papier avec une production de ce modèle très exclusif, limitée à 150 exemplaires, qui doit débuter fin 2020.

Autonomie record

L'autonomie franchit aussi un nouveau pallier sur la Model S Plaid, avec plus de 840 kilomètres annoncés. C'est, là encore, un peu plus que ce que prévoit Lucid Motors qui devait être le premier constructeur à proposer une voiture dépassant le cap symbolique des 500 miles d'autonomie (800 kilomètres).

Faire "oublier" le nouveau Roadster?

En termes d'image, il était crucial pour Tesla de reprendre l'avantage sur ce terrain des performances et de l'autonomie, en particulier face à Lucid Motors et Porsche.

L'idée est sûrement aussi de faire un peu oublier le flou total qui plane autour de la production du nouveau Roadster. Annoncé en 2017 pour un lancement initialement fixé en 2020, déclalé à 2022, ce modèle est censé repousser encore plus les frontières de l'électrique avec une vitesse de pointe de plus de 400 km/h et une autonomie de plus de 1000 kilomètres.

Le partage de technologies avec SpaceX, l'entreprise spécialisé dans les lanceurs spatiaux d'Elon Musk, doit aussi permettre au Roadster d'être équipé... de réacteurs. De quoi potentiellement s'attendre à un 0 à 100 km/h qui se rapprocherait de la seconde. Le fantasque patron avait même annoncé que ce "SpaceX Option Package" permettrait peut-être à une Tesla de s'envoler. De la voiture autonome à la voiture volante, Elon Musk n'est pas à un délire près.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto