BFM Business

Avec quel type de casque les motards sont-ils exemptés du port du masque à Paris?

A Paris, le port du masque n'est plus obligatoire pour les motards portant un casque avec la visière fermée (photo d'illustration)

A Paris, le port du masque n'est plus obligatoire pour les motards portant un casque avec la visière fermée (photo d'illustration) - AFP

La FFMC obtient l’annulation du masque obligatoire pour les motards en circulation à Paris et dans la petite couronne à la condition qu'ils portent un casque avec la visière rabaissée.

Fini le masque sous le casque, tant que ce dernier est équipé d'une visière qu'il faudra fermer. La Préfecture de police vient d'édicter l'arrêté qui exempte les motards de porter un masque dans la capitale s'ils portent des casques à visière qui fermée, "offrent la même protection qu'un masque sanitaire".

Les casques sans visière ou ne protégeant que les yeux ne sont donc pas concernés par ce dernier arrêté. Le port du masque est donc toujours obligatoire lorsque l'on porte un casque sans visière.

Une requête de la Fédération Française des motards en colère

Cette décision a été prise après une action de la Fédération française des motards en colère (FFMC) avec le soutien de la Fédération française de motocyclisme (FFM), le CNPA Filière 2-Roues, le Codever (Collectif de défense des loisirs verts) et la CSIAM (Chambre syndicale internationale de l’automobile et du motocycle).

Ensemble, ces organisations avaient déposé une requête après la publication de l'arrêté du 27 août 2020 sur le port du masque dans l'espace public. L'article 1 exemptait les personnes circulant dans des véhicules ou à vélo, mais pas les motards même s'ils portent un casque avec visière fermée.

La FFMC s'était immédiatement élevée contre cette mesure qualifiée d'"irrationnelle" prise sans concertation en portant l'affaire devant la justice. Le 14 septembre, maître de Caumont, avocat, motard et président de l’Association des Avocats de l’Automobile, a déposé une requête au tribunal administratif de Paris. En quelques jours, il obtient gain de cause et le Tribunal de Paris a ordonné au préfet de modifier son arrêté avant le 22 septembre.

Casque et masque font doublon

L'argument des représentants des motards portait sur le danger encouru par les motards. Porter un masque sous un casque intégral génère de la buée qui nuit à la visibilité et risque de provoquer des accidents. De plus, la fédération estime que cet équipement évite à lui seul la propagation du virus.

Dans un communiqué annonçant la modification de l'arrêté, la préfecture admet que "le port d'un casque avec la visière abaissée par le conducteur d'un deux ou trois roues motorisés permet de protéger des risques de contamination du virus Covid 19 de la même manière qu'en portant un masque".

Ainsi, après les automobilistes et les cyclistes, les motards en circulation dotés d'un casque avec visière n'ont plus l'obligation de porter un masque de protection sanitaire. L'arrêté est applicable à Paris et dans la petite couronne.

Dans un communiqué, la FFMC se réjouit de cette décision. "C’est une très belle victoire pour la Fédération. C’est aussi un beau "cadeau d’anniversaire" pour le week-end de célébration de [ses] 40 ans"!

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco