BFM Auto

Audi Autonomous Driving Cup: une compétiton de Q5 miniatures autonomes

Une compétition non-pas de vitesse, mais de régularité: tel est l'épreuve imposée aux étudiants ingénieurs en lice.

Une compétition non-pas de vitesse, mais de régularité: tel est l'épreuve imposée aux étudiants ingénieurs en lice. - Audi

Du calme, il ne s'agit pas d'une course de vitesse. Enfin, pas uniquement car c'est la meilleure conduite qui sera récompensée. Quel intérêt alors? Les candidats ne rivalisent pas de chevaux, mais de lignes de code, le coeur de l'automobile de demain.

Du 22 au 24 mars prochain se tiendra à Ingolstadt, fief d'Audi, une compétition d'un genre spécial. L'Audi Autonomous Driving Cup est un challenge qui fera concourir la crème des étudiants en ingénierie allemands dans un domaine qui est l'une des grandes spécialités d'Audi: la conduite autonome. Au programme, un parcours qu'il faut finir le plus rapidement possible. Mais pas uniquement: le critère principal de ces oppositions se situe au niveau du comportement de conduite des micro-Q5 (à l'échelle 1:8). Pour cela, elles embarqueront des caméras et un logiciel de pilotage commun à tous, fourni par Audi. 

Un étalage du savoir-faire d'Audi

Les candidats feront évoluer leurs bolides sur un circuit reprenant les caractéristiques de la route et devront être en mesure de faire circuler leur Q5 de manière autonome, en veillant à ce que leur talent de programmateur permette à la miniature de respecter les limitations de vitesse, les distances de sécurité, de manoeuvrer pour stationner et réaliser un freinage d'urgence. Tout ce que requiert une véritable voiture autonome. Là est la démonstration de force voulue par Audi, qui veut ainsi tester publiquement son logiciel de pilotage automatique, et pour les jeunes ingénieurs avides d'améliorer le programme -voire même proposer le leur- l'occasion de se faire remarquer.

Le tout avec une rétribution financière à la clé. En effet, le premier prix est de 10.000 euros, l'équipe qui se classera deuxième empochera 5.000 euros et les troisièmes 1.000 euros. Un moyen intelligent de tester sa technologie pour Audi, tout en faisant le spectacle et en gardant le lien avec les ingénieurs de demain. 

Des images des tests de 2015 :

H.B.