BFM Business

Amsterdam veut (encore plus) bouter la voiture hors du centre-ville

Le centre-ville d'Amsterdam: des canaux, des vélos et encore quelques voitures... mais pour combien de temps?

Le centre-ville d'Amsterdam: des canaux, des vélos et encore quelques voitures... mais pour combien de temps? - Wikimedia commons

La capitale des Pays-Bas va aller encore plus loin dans sa politique anti-voitures en centre-ville. D'ici à 2025, ce sont plus de 11.000 places de stationnement qui devraient disparaître.

Amsterdam, ce n'est pas vraiment la ville européenne où il est conseillé de circuler en voiture. Et ce n'est pas prêt de s'arranger. 

La capitale des Pays-Bas (et des cyclistes) s'apprête en effet à durcir les règles pour l'utilisation de la voiture en centre-ville. Dès cet été, la municipalité prévoit de commencer à réduire le nombre de personnes autorisées à se garer dans cette zone et en relevant au passage le tarif pour y être autorisé. 

Plus de places pour les vélos

Si moins de riverains pourront continuer à se garer dans le centre-ville, cela vaut aussi pour les visiteurs de passage. D'ici à 2025, ce sont 11.200 places qui devraient disparaître. Cela ne représenterait toutefois que moins de 3% du parc total, qui compterait 432.000 emplacements au total, dont 265.000 dans la rue.

Les places libérées permettraient d'y planter des arbres, des parkings à vélos ou encore d'élargir les trottoirs. L'occasion également d'accélérer la rénovation de certains quais, où les voitures garées fragiliseraient les fondations.

Alors que seulement 22% des déplacements à Amsterdam se feraient à bord d'une voiture, nul doute que les habitants devraient majoritairement approuver cette initiative. D'autant qu'elle correspond à une promesse de campagne de l'actuelle équipe municipale, une coalition entre la gauche et le centre où les Verts sont particulièrement présents. Entre 65 et 70% des déplacements se feraient à vélo à Amsterdam, avec des espaces de stationnement dédiées nombreux mais déjà saturés.

Julien Bonnet