BFM Auto

A partir du 11 mai, le stationnement redevient payant dans de nombreuses villes

Dès le début du confinement, beaucoup de municipalités avaient rendu gratuit le stationnement dans les rues. Mais cette mesure prendra en grande majorité fin à partir du 11 mai.

Attention si votre véhicule stationne dans les rues de votre ville à partir du 11 mai. Avec la fin du confinement, de nombreuses municipalités ont en effet annoncé la fin de la gratuité du stationnement en surface mise en place depuis le 17 mars. C’est par exemple le cas à Bordeaux (Gironde).

Fin de la gratuité le 11 mai dans de nombreuses agglomérations

Fin avril, la municipalité a confirmé que les horodateurs reprendront bien du service le 11 mai. "Il nous faudra peut-être quelques jours pour réorganiser le système après deux mois d’arrêt mais le stationnement payant sera de nouveau effectif à partir du 11 mai", expliquait le 29 avril à Sud Ouest le maire LR Nicolas Florian.

Béziers (Hérault), Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Lyon (Rhône) ou encore Toulouse (Lot-et-Garonne) rétabliront aussi le stationnement payant à partir du 11 mai.

"C’est un moyen pour favoriser la rotation et rendre le centre-ville à nouveau accessible. Car nous avons des remontées importantes de commerçants qui se retrouvent depuis six ou huit semaines avec les mêmes véhicules devant leurs boutiques. Et si nous ne le faisons pas, nous aurons immédiatement des voitures ventouses qui pénaliseront les commerçants, déjà bien fragilisés par la crise", expliquait vendredi dernier Jean-Michel Lattes, adjoint au maire, rapporte Actu Toulouse, qui ajoute: "Ce serait paradoxal de refaire payer les transports en commun, en laissant la voiture gratuite…"

Se pose ici également une question financière pour les municipalités. Ainsi, à Toulouse, le manque à gagner après deux mois de stationnement gratuit s’élèverait à 1,4 million d’euros, a précisé Jean-Michel Lattes.

Une sortie de la gratuité en deux temps

D’autres municipalités laissent un peu plus de temps aux automobilistes. C’est par exemple le cas à Tours (Indre-et-Loire) comme le précise France Bleu. La gratuité sera maintenue plusieurs semaines après le 11 mai. Marseille (Bouche-du-Rhône) conservera la gratuité du stationnement jusqu’au 25 mai, peut-on lire dans La Provence, mais les automobilistes titulaires d’un abonnement conserveront la gratuité jusqu’à fin juin.

La page Facebook de la société Pay By Phone, qui permet de régler son stationnement via une application sur son smartphone, détaille sur sa page Facebook les dates de fin de gratuité des villes dans lesquelles elle opère.

Comme Marseille, Paris a adopté une sortie progressive de la gratuité. Elle perdurera jusqu’au 11 juin pour le stationnement résidentiel, mais à partir du 11 mai, les visiteurs et titulaires de la carte "Professionnel" devront eux régler leur stationnement.

Pauline Ducamp