BFM Business

A Lyon, la moitié des vélos en libre-service seront "hybrides" dès le 20 février

Avec ses deux collines aux pentes accentuées, Fourvière et Croix-Rousse, Lyon est une ville qui peut être éprouvante pour les cyclistes occasionnels.

Avec ses deux collines aux pentes accentuées, Fourvière et Croix-Rousse, Lyon est une ville qui peut être éprouvante pour les cyclistes occasionnels. - Philippe Despazes / AFP

Dès la fin du mois de février, 2500 vélos à assistance électrique seront déployés dans l'agglomération lyonnaise. L'idée est d'attirer "une nouvelle catégorie de population, dont les seniors" ainsi que les habitants de la seconde couronne de la banlieue lyonnaise à cette nouvelle mobilité.

La moitié des vélos en libre-service de l'agglomération lyonnaise - 2.500 sur 5.000 - seront disponibles en version "hybride" dès le 20 février, ont annoncé mercredi l'exploitant JCDecaux et la métropole de Lyon. Ces vélos pourront fonctionner à la seule force du mollet, ou avec une assistance électrique.

"C'est une nouvelle étape pour la pratique du vélo", s'est félicité lors d'une conférence de presse le président de la métropole David Kimelfeld, en rappelant que la part du vélo dans les déplacements était passée de "2 à 8% en quelques années" dans l'agglomération.

L'objectif est que "20% des abonnés" utilisent le service e-Vélo'v, selon David Kimelfeld, qui espère que cette innovation va "ouvrir de nouveaux horizons à toute une catégorie de population, dont les seniors" mais aussi aux habitants de la seconde couronne de la banlieue lyonnaise. Avec ses deux collines aux pentes accentuées, Fourvière et Croix-Rousse, Lyon est une ville qui peut être éprouvante pour les cyclistes occasionnels.

Une autonomie de 8 à 10 kilomètres

L'assistance électrique du e-Vélo'v s'active grâce à une batterie amovible, louée 7 euros par mois et pesant 530 grammes. Elle permet d'avoir une autonomie comprise entre 8 et 10 kilomètres. Sans batterie, le e-Vélo'v est utilisable comme un vélo mécanique, à la différence qu'il pèse 2,5 kilogrammes de plus qu'un Vélo'v classique. "C'est le même poids que le Vélo'v ancienne génération", relativise-t-on toutefois chez JCDecaux. 

"La vraie révolution, c'est cette solution deux en un", a déclaré le directeur régional Rhône-Alpes de JCDecaux, Pascal Chopin. L'agglomération lyonnaise, où seront créées d'ici début mars 80 nouvelles stations Vélo'v réparties entre Lyon, Villeurbanne et 22 autres communes, sera dotée "du plus grand parc de vélos hybrides" en Europe, a ajouté Pascal Chopin.

Une flotte de vélos hybrides en libre service a été testée à Bruxelles au printemps 2019. "12% des déplacements se sont faits en mode doux électrique en quelques semaines", a-t-il assuré. Le service Vélo'v - le premier service de vélos en libre-service lancé en France - compte actuellement 68.000 abonnés, selon les chiffres communiqués par la métropole et JCDecaux.

P.S. avec AFP