BFM Auto

40 ans après, Ford rejoue C'était un rendez-vous de Claude Lelouch

La Ford Mustang utilisée pour ce "ReRendezvous"

La Ford Mustang utilisée pour ce "ReRendezvous" - Ford

La marque américaine met en scène la Mustang roulant à vive allure au petit matin dans Paris. Un hommage au court-métrage C'était un rendez-vous (1976), où on retrouvait Claude Lelouch à la caméra et au volant.

Quand Ford s'attaque à un mythe. La marque américaine vient de reprendre le célèbre court-métrage de Claude Lelouch C'était un rendez-vous de 1976, un long plan séquence en voiture dans les rues de Paris, jusque Montmartre.

Sauf que 40 ans plus tard, ReRendezvous devient une expérience de réalité virtuelle. On peut donc voir le film en vue fixe, mais également tourner la tête, si on utilise un casque, ou bouger son téléphone ou cliquer pour faire défiler l'image et voir ce qui se cache "derrière" la caméra (même si cette expression n'est plus vraiment justifiée pour ces vidéos 360°!). En l'occurrence, on découvre que c'est une Mustang, sixième génération, qui assure cette traversée express de la capitale au doux son du V8. 

Un choix de véhicule qui rend hommage également à Claude Lelouch. Le héros de son film Un homme et une femme (1966), joué par Jean-Louis Trintignant, roulait en effet dans une Mustang blanche, notamment lors de la célèbre scène de la plage, sur fond de "Chabadabada". 

A noter que dans cette version 2017, il ne s'agit cependant pas d'un seul plan séquence. La fin est également légèrement différente mais l'effet est plutôt réussi. Mais nous vous laissons la découvrir!

Le film original: cultissime

Autre différence, au début. Si Claude Lelouch précisait que "le film que vous allez voir a été réalisé sans aucun trucage ni accéléré", la vidéo de Ford prend davantage de précaution en termes de sécurité routière. La marque précise ainsi n'avoir commis aucune infraction ou dépassement des limites de vitesse lors du tournage, une production réalisée avec l'accord et en coopération avec les autorités françaises et avec un pilote professionnel. "Ne pas reproduire", conclut ce long message d'avertissement. On n'est définitivement plus en 1976!

A l'époque, Claude Lelouch avait réalisé sa performance à bord d'une Mercedes 450SEL, avec deux autres personnes à bord. Si le clip a bien été réalisé sans trucage, c'est le son d'une Ferrari 275 GTB qui a été utilisé au montage. Le réalisateur-pilote avait ainsi refait le parcours au volant de la sportive. La Mercedes avait été retenue pour ses suspensions hydropneumatiques, idéales pour la stabilité de la caméra.

Toutes ses anecdotes croustillantes sont à (re)découvrir dans un interview réalisée en 2006 où le réalisateur refait le parcours dont la carte est à retrouver ci-dessous. 

Le parcours de Claude Lelouch dans Paris
Le parcours de Claude Lelouch dans Paris © Wikimedia commons
Julien Bonnet