BFM Auto

4,3 millions d’euros pour une plaque d’immatriculation

Une soixantaine de plaques avec des numéros particuliers étaient mis aux enchères ce samedi aux Emirats Arabes Unis, dont la plaque estampillée "1".

Une soixantaine de plaques avec des numéros particuliers étaient mis aux enchères ce samedi aux Emirats Arabes Unis, dont la plaque estampillée "1". - Emirates Auction

Lors d’une vente aux enchères ce samedi aux Emirats Arabes Unis, un passionné de voitures a déboursé 4,31 millions d’euros pour une plaque d’immatriculation estampillée "1".

La personnalisation de plaque d’immatriculation est un sujet vieux comme le monde dans l’automobile. Mais certains peuvent dépenser sans compter. Un homme d’affaires a ainsi déboursé 18 millions de dirhams (soit environ 4,9 millions de dollars ou 4,31 millions d’euros) pour une plaque d’immatriculation portant le chiffre "1", lors d’une vente aux enchères aux Emirats arabes unis le 04 juin, rapporte le quotidien Gulf News.

Des plaques "100" ou "777"

"Mon ambition a été toujours d’être le numéro 1", a expliqué Arif Ahmad Al-Zarouni, en affirmant avoir été prêt à mettre n’importe quel prix pour posséder la plaque affichant ce chiffre. Dans le quotidien Gulf News, l’heureux acheteur pose à côté de la fameuse plaque, posée pour l’occasion sur une Pagani Huyara. Soixante plaques au total ont été vendues lors de la vente de samedi, dont certaines griffées "2020", "100" ou encore "777".

Investissements dans les plaques d'immatriculation

Après avoir investi dans la Bourse, l'immobilier et le marché de l'art, les milliardaires émiratis déboursent maintenant des fortunes pour acheter des plaques spéciales pour immatriculer leurs véhicules de luxe. Les exemplaires portant respectivement les numéro 12 et 22 ont été adjugées à 2,07 millions et 2,08 millions de dirhams, soit plus de 560.000 dollars chacune. On est cependant loin du record enregistré en février 2008. Une plaque avait alors atteint les 52,2 millions de dirhams (environ 12,5 millions d’euros).

En France, la personnalisation de plaque est interdite. Le propriétaire peut seulement choisir la région qui figure sur sa plaque d’immatriculation, mais pas les numéros qui y sont inscrits.

D.P. avec AFP