BFM Business

"2 heures pour faire 1 km": un trou dans le trottoir bloque la circulation dans le 10e arrondissement de Paris

L'artère entre la place de la Chapelle et la rue Philippe-de-Girard a été bloquée pour une durée indéterminée.

Depuis le 1er janvier, un tronçon du boulevard de la Chapelle à Paris est en travaux, côté sud, un chantier qui paralyse le secteur de Barbès à Stalingrad et allonge considérablement les temps de parcours en voiture. 

"Depuis le début de la semaine, on met environ deux heures pour faire un kilomètre", déplore un automobiliste, interrogé par BFM Paris.

"C'est infernal"

"C'est infernal", se désolait un autre conducteur bloqué dans sa voiture. 

Une pagaille telle que, la semaine dernière, des ambulanciers ont été obligés de faire la circulation: une autre ambulance bloquée un peu plus loin ne pouvait en effet accéder à l'hôpital. 

La raison de ces travaux: l'affaissement du trottoir et l'apparition d'un trou d'environ 1,5 mètre de large sur près d'un mètre de profondeur dans la nuit de la Saint-Sylvestre. L'incident se serait produit après "le passage d'un véhicule de nettoyage sur le trottoir", selon la Mairie. Par mesure de sécurité, l'artère entre la place de la Chapelle et rue Philippe-de-Girard a donc été bloquée. 

Les commerces en pâtissent

Et pour les commerçants, le manque à gagner se fait déjà sentir:

"Les gens ne s'arrêtent pas, ils font le tour et vont ailleurs. On a perdu entre 30 et 40% de chiffre d'affaires tous les jours. On est au bout du rouleau", déplore le gérant du bar la Rotonde, interrogé par BFM Paris. 

Un diagnostic technique est en cours pour comprendre les causes de cet incident.

Des travaux "conséquents"

"Il n'y a pas de dégâts matériels et humains mais on va devoir faire des travaux et ils seront conséquents", prévient Emmanuel Grégoire, 1er adjoint PS à la maire de Paris, interrogé par Le Parisien. 

Les travaux, confiés à la société Setha, ne débuteront qu'une fois les résultats obtenus. 

Alexandra Jaegy