BFM Auto

113 chevaux, la puissance moyenne des voitures neuves en France

Les Français n'ont jamais acheté de voitures aussi puissantes qu'en 2015, avec en moyenne 113 chevaux sous le capot. L'effet du downsizing se fait sentir: pour consommer moins, les constructeurs ont joué la carte de la puissance en hausse et des turbos, avec des cylindrées plus petites.

Les Français n'ont jamais acheté de voitures aussi puissantes qu'en 2015, avec en moyenne 113 chevaux sous le capot. L'effet du downsizing se fait sentir: pour consommer moins, les constructeurs ont joué la carte de la puissance en hausse et des turbos, avec des cylindrées plus petites. - Yoanne Rousselot - L'Argus

Selon une étude du magazine L’Argus, les Français ont en moyenne craqué en 2015 pour une voiture plus puissante, moins polluante, mais aussi plus grande et plus chère. Depuis 2010, le prix moyen a bondi de 27%, quand la puissance moyenne n'a jamais été aussi élevée.

A quoi ressemble la voiture moyenne achetée par les Français? En 2015, elle est moins polluante, toujours majoritairement diesel (58% des achats), plus nerveuse, plus grande, mais aussi beaucoup plus chère. Les Français n’ont en effet jamais autant dépensé pour une voiture neuve, selon une étude du magazine spécialisé L’Argus parue le 14 avril.

Une voiture neuve moins polluante

Dans ce prix toujours plus élevé se trouve certainement une petite partie du coût de la dépollution. Durcissement de la législation oblige, les voitures neuves achetées en 2015 répondent aux normes Euro 6 et 6b (pour les voitures achetées à partir du 1er septembre) et sont donc moins polluantes. Il y a cependant peu de chiffres pour comparer avec des modèles commercialisés avant 1990, quand les normes anti-pollution n’existaient pas.

La voiture de 2015 est donc moins gourmande en carburant, avec une consommation moyenne de 4,5 litres aux 100 kilomètres. Elle émet moins de CO2, avec 111 grammes en moyenne. C’est un litre de moins et 34 grammes de moins qu’en 2005!

113 chevaux en moyenne

Mais une baisse de la consommation ne rime pas forcément avec une baisse du plaisir de conduite, bien au contraire, si on regarde les chiffres de la puissance et du couple, qui battent des records. C’est tout le pari du downsizing. 

En moyenne, la voiture 2015 affiche une cylindrée de 1473cm3, (en baisse de 36cm3 par rapport à 2014, un gouffre), mais le couple grimpe à 231Nm, comme la puissance, qui atteint 113 chevaux en 2015 contre 101 en 2005 et 75 chevaux en 1995!

La voiture neuve n’a jamais été aussi grande. Et large aussi.

Inflation de chevaux rime en France avec inflation de taille. Avec en moyenne 4,22 mètres de long (l’équivalent d’une Peugeot 308 ou d’une Renault Mégane), les Français n’ont jamais acheté de voitures aussi grandes depuis les années 50. En fait c’est toute la voiture qui a grossi. L’Argus note que le toit est plus élevé, que le véhicule s'élargit: 1,78 mètre en 2015 contre 1,68 mètre il y a vingt ans. L'engouement pour les SUV ces dernières années explique ce changement de format. Le poids s’est lui maintenu depuis une dizaine d’années, aux environs de 1,2 tonne.

Une voiture toujours plus chère?

Ce portrait-robot amène l’Argus à une conclusion: le prix moyen de la voiture neuve ne fera que grimper. "Même si les moteurs à essence appliquent aujourd’hui les recettes employées hier par les diesels (turbo, injection directe, réduction de cylindrée), les motoristes ne pourront éternellement réaliser des prouesses. Pour aller plus loin dans la sobriété sans attenter à la puissance, il n’est que deux voies : l’hybridation et des matériaux composites pour diminuer le poids, résume l’Argus. Problème: l’une comme l’autre vont encore accroître le prix de la Voiture moyenne de France…"

Pauline Ducamp