BFMTV
Travail, courses essentielles, rendez-vous médical: quelles dérogations au nouveau confinement?

Covid-19: confinement et reconfinements

En plein essor du coronavirus Sars-CoV-2, provoquant un engorgement des hôpitaux, Emmanuel Macron a annoncé un confinement inédit en France le 17 mars 2020, prolongé plusieurs fois jusqu'au 3 mai 2020. Les écoles, les restaurants, les salles de sports et d'autres établissements accueillant du public sont fermés. Alors que le pays est quasi à l'arrêt, des mesures comme le chômage partiel sont prises pour éviter faillites et licenciement. Un regain de reconnaissance touche les métiers indispensables au fonctionnement de la société et les personnels de santé, en "première ligne", applaudis aux fenêtres à 20h. D'autres restrictions sont mises en places pour limiter la propagation du virus (limitation des déplacement, port du masque obligatoire), mais une deuxième vague épidémique de Covid-19 débute à l'automne et un reconfinement est décrété à partir du 30 octobre 2020. Remplacé par un couvre-feu le 15 décembre 2020, le reconfinement strict n'est pas exclu localement, pour faire face aux variants les plus contagieux du coronavirus. Le niveau "d'acceptation sociale" d'une telle mesure est scruté par le gouvernement, ayant relevé "un phénomène de lassitude" chez les Français. Tous les espoirs se portent alors sur les vaccins.