BFMTV
BFM Story: Faut-il bannir Eric Zemmour des médias ? - 18/12

BFM Story: Faut-il bannir Eric Zemmour des médias ? - 18/12

Dominique Sopo, président de SOS racisme et Gilles-William Goldnadel, président d’Avocats sans frontières étaient sur le plateau de BFM Story. Des associations ont annoncé jeudi des actions en justice contre Eric Zemmour après ses propos sur les musulmans français. Elles ont aussi appelé les médias à arrêter leur collaboration avec lui. SOS Racisme prépare une plainte pour incitation à la haine raciale après avoir lancé une pétition en ligne demandant aux dirigeants des chaînes de prendre leurs responsabilités. Tandis que le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) entend également citer le polémiste devant le Tribunal de grande instance de Paris "pour apologie de crime contre l'humanité et incitation à la haine raciale". Alors, faut-il faire taire Eric Zemmour ? Pour Dominique Sopo, "la question est de faire cesser la parole de haine dans l'espace public, car en France, il y a des limites sur la liberté d'expression posée par la loi".

Najat Vallaud-Belkacem: L'invitée de Ruth Elkrief – 04/12

Najat Vallaud-Belkacem: L'invitée de Ruth Elkrief – 04/12

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur son souhait de mettre en place une nouvelle stratégie pour redonner aux élèves le goût des maths. Selon une étude de l'OCDE de 2013, en dix ans, les résultats des élèves dans cette matière sont en déclin. Les mathématiques seraient, en effet, devenues la bête noire des élèves français. D'après la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem, ce déclin, nécessite "un sursaut", d'où son souhait de mettre en place de nouveaux programmes à l'école et au collège.

BFM Story: Le gouvernement tance les patrons - 04/12

BFM Story: Le gouvernement tance les patrons - 04/12

Henri Emmanuelli, député PS des Landes, ancien ministre et ex-président de l’Assemblée nationale, était sur le plateau de BFM Story. Plusieurs ministres, dont Michel Sapin et Emmanuel Macron, ont tancé jeudi les patrons, les appelant à se focaliser sur leur "vraie" mission d'investissement et de création d'emplois, plutôt que de manifester comme ils le font depuis le début de la semaine à l'appel de leurs organisations représentatives. Pour Henri Emmanuelli, les patrons exagèrent, alors que le gouvernement a fait 40 milliards d'efforts pour eux.

Culture Geek: Comment faire ses courses de Noël dans un supermarché virtuel ? - 04/12

Culture Geek: Comment faire ses courses de Noël dans un supermarché virtuel ? - 04/12

Frédéric Simottel présente, dans sa chronique Culture Geek, le supermaché virtuel pour accompagner les e-consommateurs dans leurs actes d'achat. La chaîne Système U a développé une nouvelle expérience client avec la visite virtuelle d’un magasin Hyper U. Des photos du magasin ont été prises en 360° et reliées entre elles dans l’application. A partir de son écran, l’internaute se promène dans les rayons de l’hyper avec l’application Street View de Google. Quand il veut acheter un produit, il clique sur le panier qui apparaît à l’écran et une fenêtre s’ouvre avec la liste des produits. Une autre application développée par Carrefour et Leroy Merlin, permet de mieux préparer ses achats. Vous préparez votre liste de courses et lorsque vous arrivez physiquement dans le magasin, l’application géolocalise pour vous chacun des produits et vous guide directement vers le bon rayon. Ces applications visent à enrichir l’expérience client et à faire passer l’acte d’achat plus facilement.

Anna Cabana et David Revault d'Allonnes: Le face à face de Ruth Elkrief – 04/12

Anna Cabana et David Revault d'Allonnes: Le face à face de Ruth Elkrief – 04/12

Le face à face a opposé Anna Cabana, grand reporter au Point et David Revault d'Allonnes, grand reporter au Monde. Ces derniers ont commenté le projet de rassemblement à l'UMP voulu par Nicolas Sarkozy. Depuis qu'il a été largement réélu à la présidence de l'UMP, l'ancien chef de l'Etat veut prouver à ses détracteurs qu'il est le garant du rassemblement de sa famille politique. L'organigramme du parti commence à se préciser. Nathalie Kosciusko-Morizet a été nommée vice-présidente déléguée, et "numéro deux", et Laurent Wauquiez, secrétaire général de l'UMP. Le nouveau président de l'UMP s'est résolu à tenir compte de la sensibilité des uns et des autres dans la répartition des postes clés du parti.