BFMTV
Les Talents du Trading, saison 4: Les deux finalistes sont au coude-à-coude - 16/12

Les Talents du Trading, saison 4: Les deux finalistes sont au coude-à-coude - 16/12

Alors que la finale de la saison 4 des Talents du Trading approche à grands pas, la dernière semaine de compétition tient toutes ses promesses. Les deux derniers candidats encore en lice sont au coude-à-coude. En effet, ils ont la même influence sur les réseaux sociaux avec un indice Klout de 59. Par ailleurs, Noël Clément et Henry-Brice Glachant ont à peu près le même niveau en terme de performances totales. Ils ont respectivement réalisé un profit de 31,95% et de 22,36% depuis le premier jour. - Avec: Henry-Brice Glachant, candidat des Talents du Trading saison 4. - Intégrale Bourse, du mercredi 16 décembre 2015, présenté par Grégoire Favet et Laure Closier, sur BFM Business.

Le juteux business de Star Wars

Le juteux business de Star Wars

Le dernier volet de la saga Star Wars est sorti ce mercredi dans les salles françaises. Mais derrière le film se cache un véritable business, les économistes estiment le marché des produits dérivés à 23 milliards de dollars. Figurines, sabres lasers, jouets en tous genres, les fans se les arrachent. La firme Disney, qui a acquis les droits en 2012, a signé des marchés avec un grand nombre de marque. Parmi elles, les spécialistes des jouets comme Lego France. La gamme Star Wars représente plus de 20% de ses ventes. Plus insolite, la Poste a imprimé des timbres à l'effigie de la guerre des étoiles et vous pouvez envoyer vos colis dans des boîtes R2D2

Les étudiants qui travaillent inquiets pour leurs APL

Les étudiants qui travaillent inquiets pour leurs APL

L'association étudiante la FAGE s'inquiété d'une possible diminution des APL pour certains jeunes étudiants qui travaillent à côté de leurs études. Dans un projet de décret, le gouvernement veut réserver les APL à taux plein à ceux qui gagnent moins que le Smic. D'après l'association, ils seraient 150.000 concernés par ce projet. Le gouvernement pourrait ainsi économiser plus de 100 millions d’euros selon la FAGE. La diminution des aides pourrait intervenir dès le 1er janvier prochain.