BFMTV

Un poisson disparu depuis un siècle redécouvert en Australie

Le poisson "sans visage" redécouvert dans les abysses australiens

Le poisson "sans visage" redécouvert dans les abysses australiens - John Pogonoski-Museums Victoria-AFP

Un poisson "sans visage", qui n'avait pas été trouvé depuis plus de cent ans, a été rencontré dans les abysses au large des côtes australiennes. D'autres étonnantes découvertes ont été faites par les scientifiques.

Il avait disparu depuis plus d'un siècle. Un poisson "sans visage" vivant dans les abysses a été découvert dans les profondeurs australiennes par une équipe de scientifiques, rapporte la chaîne de télévision ABC News. Le spécimen de 40 cm n'avait pas été rencontré depuis 1873. Il a été découvert à 4 km au-dessous du niveau de la mer, au sud de Sydney.

"Ce petit poisson est très amusant parce que sa bouche est située tout en-dessous. Donc quand on le regarde de côté, on ne voit ni yeux, nez, branchies ou bouche, s'est enthousiasmé Tim O'Hara, le chef de l'expédition scientifique, rapporte The Guardian. On dirait qu'il a deux extrémités arrière."

Un poisson avec des plaques photosensibles

L'expédition a commencé mi-mai. À bord du bateau qui fouille pour la première fois cette zone des profondeurs des océans, entre la Tasmanie jusqu'aux côtes du Queensland: 27 scientifiques. Des échantillons d'animaux et de sédiments sont prélevés tous les jours grâce à un dispositif long de 8 km. Une vidéo y a également été accrochée. Dianne Bray, une responsable du Museums Victoria, qui représente trois grands musées d'Australie, a détaillé pour la télévision australienne les étonnantes découvertes de la mission.

"On a vu des choses géniales. Sur les images vidéo, on a vu un genre de chimère qui filait à toute allure, ce qui est très très rare dans les eaux australiennes. On a vu un poisson avec des plaques photosensibles sur le haut de sa tête, un poisson tripode (qui a des nageoires-échasses et peut se tenir dessus, ndlr) qui se tenait sur ses nageoires latérales face au courant."

Espèces inconnues et deux cents années de déchets

Parmi leurs autres trouvailles: un crabe de roche rouge vif hérissé de pointes, des étoiles de mer bioluminescentes ou encore de gigantesques araignées de mer aussi grandes qu'une assiette. "Les experts m'assurent qu'un tiers de toutes les espèces découvertes sont totalement nouvelles", a ajouté Tim O'Hara.

"Elles ne sont pas toutes aussi spectaculaires que le poisson 'sans visage', mais il y a beaucoup de puces de mer, de vers, de crabes et d'autres choses qui sont totalement nouvelles et qui n'ont jamais encore été vues."

Une déception tout de même pour les scientifiques: la quantité "stupéfiante" de déchets retrouvés dans les abysses. "Il y a beaucoup de débris, datant même de l'époque des bateaux à vapeur quand le charbon était jeté à l'eau. On a vu des tuyaux en PVC ou encore des pots de peinture", s'est-il indigné.

"C'est incroyable. On est au milieu de nulle part et il y a toujours, sur le fond marin, deux cents années de déchets."

Céline Hussonnois-Alaya