BFMTV

Le long des côtes argentines, les goélands attaquent les baleines

Une attaque de goéland sur une baleine au large de l'Argentine.

Une attaque de goéland sur une baleine au large de l'Argentine. - -

Goélands contre baleines franches, le gagnant de ce combat inégal n'est pas celui qu'on croit. Reportage en Argentine où, l'un des plus gros mammifères marins subit les attaques des oiseaux.

Au large de la péninsule de Valdès, en Argentine, 1.500 baleines laissées en paix par les hommes depuis les années 80 connaissent de nouveaux ennuis avec les goélands.

Attirés par les déchets issus de la pêche, les oiseaux viennent littéralement picorer le dos des cétacés, causant de profondes plaies. Obligées de modifier leur nage pour mieux faire face à cette nouvelle menace, les baleines franches mettent en danger leurs petits. "Pendant l’attaque, la baleine fuit vers l'avant et laisse son petit seul derrière. Les goélands interrompent donc l'allaitement des baleineaux récemment nés", explique Mariano Sirono, chercheur à l'Institut de conservation des baleines.

Une mortalité inquiétante des baleineaux

113 cadavres de baleineaux ont été retrouvés sur les plages l’an dernier, soit deux fois plus que l’année passée. Pour tenter de stopper cette hécatombe, une centaine de goélands ont donc été abattus. Mais pour les chercheurs cette solution ne peut être que temporaire. Il vaudrait mieux régler le problème à sa source, en recouvrant les décharges à ciel ouvert qui attirent les oiseaux.

Les autorités argentines ont tout intérêt à écouter les scientifiques. 10.000 touristes viennent ici chaque année admirer le ballet de ces majestueux géants marins.

David Namias et Cécile Bourgneuf (sujet vidéo)