Un vétérinaire examine un singe, dans la région de Rio de Janeiro.
 

Non seulement tuer les singes relève d'une superstition et ne sert à rien, mais cela pourrait contribuer à aggraver l'épidémie, les moustiques se retournant contre les hommes.

Votre opinion

Postez un commentaire