BFMTV

Chine: un faux amoureux des chats en tuait 100 par jour pour leur viande

En Chine, un homme se faisant passer pour une amoureux des chats en tuait une centaine par jour pour les consommer et vendre leur viande.

En Chine, un homme se faisant passer pour une amoureux des chats en tuait une centaine par jour pour les consommer et vendre leur viande. - Johannes Eisele - AFP

Un homme vivant dans le sud ouest de la Chine collectionnait les chats errants afin de les consommer et de revendre leur viande en la faisant passer pour du lapin.

Il se faisait passer pour un amoureux des chats, mais son insistance l'a trahi. En Chine, la police est intervenue au domicile d'un homme qui tuait jusqu'à une centaine de chats par jour afin de consommer leur viande et de la revendre.

Comme le rapporte le site du média britannique The Independant, cet habitant de la ville de Chengdu, dans le sud ouest du pays, était inscrit sur un forum dédié aux fans de ce petit félin. Alors qu'il poussait sans cesse les autres membres à lui apporter des animaux errants afin qu'il les adopte, une antenne de protection des animaux de la ville l'a signalé aux autorités, se doutant de quelque chose.

Ce trafic barbare lui a rapporté près de 60.000 euros

Mais tous étaient loin d'imaginer ce qu'ils trouveraient en arrivant chez lui. Sur place, 49 chats vivants trouvés dans des cages en métal ont pu être sauvés. Beaucoup ont au contraire été retrouvés trop tard, flottant dans un bassin qui servait à les noyer, ou encore installés dans des machines avec laquelle leur tortionnaire les débarrassait de leur fourrure.

L'homme consommait lui-même leur viande et en revendait la plus grande partie à des restaurants, en la faisant passer pour du lapin. Pour cette fraude, qui lui a rapporté près de 60.000 euros, il sera sans doute poursuivi. Pour les tortures et le sort infligés aux animaux, il ne devrait en revanche faire l'objet d'aucune condamnation, puisque la loi chinoise ne protège en rien les animaux. 

C.V.