BFMTV

Australie: le koala déclaré "fonctionnellement éteint" dans une grande partie du pays

Koala (image d'illustration)

Koala (image d'illustration) - PACO ARNOLD SOLARTE - Flickr

Le marsupial emblématique de l'Australie, qu'on ne trouve que dans ce pays, a été déclaré "fonctionnellement éteint" dans plusieurs dizaines de zones par une association de protection des koalas.

Il n'en resterait plus que 80.000 à l'état sauvage, alors qu'ils étaient plus de dix millions il y a deux siècles. L'heure est grave pour les koalas, a alerté l'association Australian Koala Foundation le 10 mai dernier dans un communiqué relayé par Sciences et Avenir, affirmant que ces marsupiaux poilus emblématiques de l'Australie étaient en danger d'extinction.

Selon l'ONG, les koalas seraient déjà éteints dans 41 "electorates" de lîle, ces zones géographiques représentées par un seul parlementaire. Dans 72 autres où il ne resterait que quelques centaines, voire quelques dizaines, de spécimens, le marsupial pourrait être considéré comme une espèce "fonctionnellement éteinte", note l'association.

Ce terme est utilisé lorsque le faible nombre d'animaux d'une même espèce entraîne un bouleversement néfaste de l'ensemble de l'écosystème dans lequel elle vit. Seuls cinq "electorates" de l'île abriteraient encore plus de 5000 koalas.

Un manque d'implication de la part du gouvernement

Outre le fait de tirer la sonnette d'alarme, l'Australian Koala Foundation pointe du doigt le gouvernement australien dans son communiqué. Selon l'ONG, ce dernier ne s'implique pas assez pour protéger les koalas.

Depuis 31 ans, l'AKF a travaillé avec 13 ministres de l'environnement [...] et rien ne s'est passé si ce n'est que des koalas sont morts dans la nature, écrit Deborah Tabart, présidente de l'association, dans le communiqué. Je sais que les Australiens sont inquiets de la sécurité des koalas et sont fatigués d'en voir morts sur nos routes. Il est temps que le gouvernement respecte ses koalas et protège son habitat."

L'association appelle ainsi à protéger les forêts dans lesquelles les marsupiaux vivent, qui couvrent 20% du territoire australien. L'ONG note également qu'un Koala Protection Act, qui contient de nombreuses mesures pouvant aider à préserver l'espèce, est prêt depuis plusieurs années et ne demande qu'à être mis en place par les gouvernement.

Il y a un an, l'Australie avait par ailleurs lancé un vaste programme de près de 30 millions d'euros pour aider à la sauvegarde de ce marsupial emblématique du pays, victime de la destruction de son habitat, de maladies, d'attaques de chiens ou encore d'accidents de la route. 

Juliette Mitoyen