BFMTV

Alsace: une trentaine de cygnes qui avaient été nourris avec du pain retrouvés morts 

A New York, un plan pour éradiquer les cygnes a été présenté le 28 février 2014. -

A New York, un plan pour éradiquer les cygnes a été présenté le 28 février 2014. - - -

Des panneaux d'affichage vont être installés près des lacs et canaux de la petite ville d'Erstein, dans le Bas-Rhin, afin d'inciter les promeneurs à ne pas nourrir les cygnes avec du pain.

Une trentaine de cygnes ont été retrouvés morts ces derniers jours dans le canal de décharge de l'Ill, dans la commune d'Erstein dans le Bas-Rhin.

Les cygnes sont morts à cause d'une bactérie qui se serait développée dans leur intestin, a fait savoir l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), qui a mené l'enquête après avoir été alerté par la Ligue de protection des oiseaux (LPO). 

Dans un message publié sur Facebook, l'ONCFS indique que les volatiles sont morts d'une entérite à clostridium. Elle précise au journal 20 minutes qu'il s'agit d'une bactérie développée dans le pain une fois celui-ci jeté dans l'eau, une maladie "probablement lié au nourrissage".

Préférer la salade, le blé ou le maïs cuit

L'ONCFS comme la Ligue de protection des oiseaux mettent donc en garde contre le nourrissage des cygnes. "La faune sauvage n’a pas besoin de l’aide humaine pour se nourrir", explique la LPO dans sa publication Facebook, qui rappelle aussi que "les cygnes et canards sont majoritairement herbivores". Si vraiment vous vouliez donc "leur donner un coup de pouce", la LPO conseille d'opter pour du maïs cuit, de la salade verte ou du blé. 

"C’est salutaire", alerte l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. "On est vraiment sur un problème de quantité, d’autant que tout le pain n’est pas consommé par les oiseaux ce qui entraîne son pourrissement et sa contamination dans l’eau". 

Ainsi, la mairie d'Erstein et la Ligue de protection des oiseaux ont décidé d'installer signalétiques près des lacs et canaux d'ici quinze jours, là où sont généralement nourris les animaux, afin de sensibiliser le public à cette problématique.

Jeanne Bulant