BFMTV

À Bordeaux, un lion en cage retiré d'un spectacle de patinage après une vague d'indignation

Le lion en cage lors du spectacle.

Le lion en cage lors du spectacle. - Capture d'écran Facebook - Nadia Russell Kissoon

Les photos des répétitions du spectacle bordelais montrent que le lion se trouvait dans une minuscule cage au centre de la patinoire. Face à la vague d'indignation, les organisateurs ont renoncé à exposer le félin lors du spectacle.

Plusieurs enfants et leurs parents pensaient avoir la chance, vendredi dernier à la patinoire de Bordeaux, d'assister en avant-première aux répétitions du spectacle "Magic on Ice". Mais quelle fut leur surprise lorsqu'ils se sont aperçus qu'un passage du spectacle mettait en scène un lion enfermé dans une petite cage au centre de la patinoire.

Une photo du spectacle montre le lion, nommé Pharaon, au centre de la patinoire de Mériadeck à Bordeaux, enfermé dans une cage minuscule où il lui semble difficile de bouger. Et autour de lui, des patineurs artistiques en pleine représentation.

"On se demande ce qui leur est passé par la tête"

Écoeurés par cette scène, certains parents ont partagé leur émotion sur les réseaux sociaux, notamment sur la page Facebook Wanted Community. Le site d'information Rue 89 rapporte le témoignage d'une mère d'élève:

"Mon fils y était avec sa classe (les enseignants n’étaient pas du tout au courant). Plusieurs écoles vont chaque année assister à la répétition du spectacle de fin d’année du club des sports de glace de Bordeaux, c’est en général un bon moment… mais cette année on se demande ce qui leur est passé par la tête? Parents accompagnateurs, enseignants, enfants: beaucoup ont été choqués de voir ce pauvre animal dans sa mini-cage", explique cette mère sur Facebook.

"Une question de dignité des animaux"

L'adjoint du maire de Bordeaux à la culture, Fabien Robert, a lui-aussi confié à nos confrères de Sud Ouest qu'il jugeait "choquante", "cette scène d’un lion dans une cage". "Je ne suis pas certain qu’ils en aient mesuré l’impact psychologique", poursuit l'adjoint. "La cage si on en croit la photo postée sur les réseaux sociaux apparaît petite, c’est une question de dignité des animaux".

Sans doute dépassé par l'ampleur de la polémique, l'organisateur de l'événement "Bordeaux sports de glace" s'est vu contraint d'annuler la représentation du lion, et de renvoyer l'animal chez lui en Sologne où il vit dans le cirque de Yann Gruss, fils d'Arlette, d'après Rue 89.

"Le Bordeaux sport de glace a décidé d’annuler le passage de Pharaon lors de la représentation de ce soir. Nous nous excusons d’avoir heurté notre public et vous assurons que ça ne se reproduira plus", se sont excusé samedi les organisateurs dans une publication Facebook.
Jeanne Bulant