50% des espèces vivant dans les régions les plus riches en biodiversité risquent l'extinction d'ici 2080

Mis à jour le
amazonie
 

Un rapport de l'association WWF, en partenariat avec le Tyndall Centre for Climate Change de l'université d'East Anglia, rendu public ce mercredi assure que si le réchauffement climatique venait à atteindre 4,5°C, 50% des espèces vivant dans les régions à la biodiversité la plus riche pourraient disparaître d'ici à 2080. 

Votre opinion

Postez un commentaire