Politique

"Il a survolé son CP": l'ancienne institutrice de Jean Castex se rappelle d'un "excellent élève"

Le
i
Le Premier ministre Jean Castex le 4 juillet 2020. - Thomas Coex
Dès l'année de CP, Paulette Berthe avait repéré les capacités scolaires du nouveau Premier ministre, qui a terminé son enseignement à l'ENA.
Publicité

De Jean Castex, les Français connaissent pour l'heure très peu de choses. Nommé la semaine passé nouveau Premier ministre en replacement d'Édouard Philippe, celui qui avait été le "monsieur déconfinement" d'Emmanuel Macron durant la crise du coronavirus doit désormais, en l'espace de quelques semaines, imposer sa "patte" alors que les échéances vont se multiplier à court et moyen terme.

"Excellent élève"

Alors pour en savoir plus sur celui qui a également été maire de Prades dans les Pyrénées-Orientales, Mon Quotidien, journal d'actualité destiné aux plus jeunes, est allé à la rencontre d'une des premières institutrices du nouvel homme fort de Matignon. Aujourd'hui âgée de 88 ans, Paulette Berthe a été son enseignante durant une année, celle du CP, à l'école de Vic-Fezensac dans le Gers.

Publicité
"Lorsque je l’avais comme élève, je ne pouvais pas imaginer qu’il deviendrait un jour Premier ministre", commence-t-elle, tout en décrivant un "excellent élève, toujours travailleur et très gentil."

Une scolarité commencée de manière brillante donc et terminée à l'École nationale d'administration (ENA) en 1991.

"Je l’ai eu durant un an, en classe de cours préparatoire, lorsqu’il avait 6 ans. Il a complètement survolé son CP, si bien qu’il a sauté une classe l’année suivante, et ça ne s’est vraiment pas vu ensuite. Il n’a eu aucune difficulté à poursuivre sa scolarité en primaire", complète Paulette Berthe.

La politique comme héritage?

Dans la suite de son entretien, l'institutrice souligne le lien fort qu'elle avait noué avec le jeune Jean Castex, qui "jouait également de bon cœur avec ses amis."

"Tous mes élèves m’étaient chers, mais c’est vrai que lui l’était encore un petit peu plus, car j’étais amie avec sa mère, elle aussi institutrice. (...) Ses deux grands-mères étaient elles aussi enseignantes. L’une d’elles était même directrice de son école primaire", se rappelle-t-elle.

Ce témoignage permet également de comprendre d'où vient l'engagement politique de Jaen Castex, qui a également endossé par le passé le rôle de Conseiller départemental des Pyrénées-Orientales.

"Ce n’est pas le premier de sa famille à faire de la politique. Son grand-père, Marc Castex, a été maire de Vic-Fezensac et sénateur du Gers", rappelle Paulette Berthe.
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV