Paris

A Paris, des maires d'arrondissement appellent à vacciner les enseignants dès la semaine prochaine

Le
Les élus du groupe Changer Paris souhaitent que les personnels éducatifs soient vaccinés au plus vite pour éviter les fermetures de classes.
Publicité

Dans les 19 départements concernés par de nouvelles restrictions, parmi lesquels figure l'Île-de-France, "nous fermerons dorénavant chaque classe au premier cas de contamination", a annoncé vendredi le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. Alors que 148 établissements étaient fermés vendredi, contre 80 le 19 mars, plusieurs maires d'arrondissements de Paris, membres du groupe Changer Paris, ont interpellé samedi le gouvernement, appelant à vacciner au plus vite les personnels éducatifs afin d'éviter les fermetures de classes.

Estimant qu'il est "impératif de tout mettre en oeuvre pour conserver les établissements scolaires ouverts", et ainsi éviter "un décrochage scolaire massif" comme celui constaté lors du premier confinement, les élus se disents "prêts, dès la semaine prochaine", à réserver aux enseignants et personnels éducatifs "des créneaux dans les centres de vaccination".

Publicité

Ils assurent que cela ne remettra pas en cause "la vaccination des personnes de plus de 70 ans ou atteintes de comorbidités déjà en cours". "Il est de notre responsabilité de nous donner tous les moyens pour préserver l'avenir de nos enfants", estiment-ils.

Parmi les signataires, figurent notamment Rachida Dati, la maire du VIIe arrondissement, Jean-Pierre Lecoq, maire du VIe, Geoffroy Boulard, maire du XVIIe ou encore Jeanne d'Hauteserre, maire du VIIIe.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV

Top Articles