Economie

Ikea, Primark, Zara, Hermès... des queues interminables pour la réouverture

Le
La fréquentation des centres commerciaux français a bondi de 40% ce mercredi dans toute la France malgré les contraintes sanitaires et les jauges.
Publicité

Il n'y a pas que les terrasses qui sont prises d'assaut. Alors que l'ensemble des centres commerciaux français étaient fermés depuis le 3 avril (depuis davantage même dans certains départements), la réouverture ce mercredi 19 mai était semble-t-il très attendu.

Dans la plupart des centres commerciaux de l'Hexagone, des files d'attente très longues se sont formées ce matin avant même l'ouverture. Comme au magasin Ikea du centre Atlantis près de Nantes où une cinquantaine de clients se massaient devant les portes une demi-heure avant l'ouverture des portes. Une heure après l'ouverture, le compteur affichait déjà près de 750 visiteurs, indique Ouest France.

Publicité

Une envie d'acheter encore plus forte dans les magasins de textile. En témoigne les foules qui se sont massées aux entrées des magasins Primark un peu partout en France. Au centre Aushopping de Noyelles-Godault, l'attente de 30 minutes pour pouvoir pénétrer dans le magasin ne semblait pas refroidir les clients ce matin.

"Ça sera encore pire ce week-end, même si des gens ont sûrement pris un jour de congé aujourd’hui pour en profiter ", estime un client interrogé par La Voix du Nord.

Au centre commercial francilien O'Parinor, l'affluence paraissait encore plus impressionnante ce matin. Des masses de clients se pressaient dans la matinée avant l'ouverture du Primark. Certains courant dans les couloirs du centre commerciaux pour espérer être mieux placés dans la file d'attente.

Car si les clients sont nombreux, le protocole sanitaire en vigueur empêche les magasins d'accueillir trop de monde en même temps. Pour cette réouverture, les magasins et centres commerciaux ne peuvent pas accueillir plus d'un client pour 8m² de surface de vente (4m² à compter du 9 juin) et les clients doivent mettre du gel hydroalcoolique avant d'entrer.

40% de fréquentation en plus

Dans le sud de la France où la météo est plus clémente ce mercredi de réouverture, les clients étaient peut-être encore plus nombreux. Comme devant ce magasin Zara de Toulouse où la file d'attente semblait interminable dans la matinée.

Une envie de consommer aussi forte dans le luxe semble-t-il. Il y avait aussi la queue devant ce magasin parisien de la marque Hermès et ce dès très tôt ce matin avant l'ouverture comme l'a constaté ce photo-reporter de l'AFP.

Un engouement qui a surpris les professionnels du secteur.

"Nous avons enregistré une fréquentation en hausse de 40% par rapport au même mercredi (le 20 mai 2020) il y a un an, confie Gontran Thüring, le délégué général du conseil national des centres commerciau (CNCC). C'est un chiffre conséquent auquel nous ne nous attendions pas. Et les taux de transformation en achats sont encore plus élevés."

Car si l'ensemble des centres commerciaux ont pu rouvrir ce mercredi à la différence du déconfinement de mai 2020, ils ne proposent pas une expérience complète. Ainsi les restaurants situés à l'intérieur des centres ne peuvent faire que de la vente à emporter, les cinémas ont une jauge à 30% et le couvre-feu à 21 heures va pousser les clients à partir plus tôt.

"Mais il y a une grosse envie de sortir de chez soi, on le sent bien, assure Gontran Thüring. Après il faudra voir si l'engouement du premier jour perdure dans le temps."
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco

Top Articles