viole,ces.jpg
 

Les patrons des groupes politiques ont voulu marquer leur "unité" face aux violences qui ont touché certains députés ces derniers jours.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire