Un chauffeur de Macron écarté après un refus d'obtempérer à un contrôle de police

Le chauffeur a refusé d'obtempérer quand les policiers ont tenté de l'interpeller à Paris
 

Le chauffeur, qui n'était alors pas en service, a refusé d'obtempérer le 27 février à Paris quand des policiers ont tenté de l'interpeller pour excès de vitesse. Il a été suspendu "à titre conservatoire".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire