Sarkozy, le temps des affaires