Le président de la République, François Hollande, en déplacement dans un centre d'accueil et d'orientation dans le Maine-et-Loire.
 

Le président de la République, François Hollande, en déplacement dans un centre d'accueil et d'orientation dans le Maine-et-Loire, a estimé que la France ne tolérerait plus de camps semblables à celui de Calais.

Votre opinion

Postez un commentaire