Edouard Philippe, Premier ministre
 

Officiellement, rien n'est tranché. Mais les réserves de membres de l'exécutif autour de l'opportunité d'organiser un référendum le 26 mai, jour des européennes, s'accumulent, au point que l'idée semble ce jeudi soir de plus en plus écartée.  

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire