Affaire Bygmalion: le Conseil constitutionnel saisi d'un recours de Nicolas Sarkozy

sarkozy.jpg
 

L'affaire Bygmalion vaut à l'ex-chef de l'Etat d'être poursuivi pour avoir dépassé le plafond autorisé des dépenses électorales lors de la campagne présidentielle de 2012. Cette décision fait peser une incertitude sur la tenue d'un procès. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire