Mardi le président a exprimé ses regrets devant les "réactions disproportionnées" depuis la révélation de l'affaire par Le Monde le 18 juillet.
 

Le président accuse les médias d'avoir "dit beaucoup de bêtises" sur cette affaire.

Votre opinion

Postez un commentaire