Wilkinson, plus de peur que de mal

Victime d'un violent choc, samedi lors de la dernière journée du Top 14, Jonny Wilkinson est totalement remis, selon le staff médical de Toulon. L'ouvreur anglais pourra bien participer à la finale de la H Cup, le 18 mai contre Clermont.

Sylvain Coullon avec Nicolas Jamain
Le 06/05/2013 à 19:52
Mis à jour le 07/05/2013 à 10:38
Jonny Wilkinson

Les supporters de Toulon peuvent souffler. Si l’image de Jonny Wilkinson allongé de longues minutes sur la pelouse de Mayol, le week-end dernier lors de RCT-Agen (43-21), a pu faire craindre le pire pour sa fin de saison, l’ouvreur anglais sera bien aux côtés de ses coéquipiers dans leur quête d’un historique doublé Top 14-H Cup. "Il est à 100% et disponible pour l'entrainement", a assuré ce lundi le médecin du club varois, Pascal Lambrechts.

On joue la 42e minute de l’ultime match de la 26e et dernière journée de la phase régulière, ce samedi, lorsque le champion du monde 2003 est renversé par un raffut dévastateur du colosse tongien Ueleni Fono. Sonné et visiblement touché à l’épaule, "Wilko" est remplacé temporairement par Geoffrey Messina, le temps d’être soumis au "protocole commotion cérébrale". "Il est sorti à la demande de l'arbitre, qui a eu peur après le choc, précise Lambrechts. Après les tests (succession de questions, test d'équilibre), on a conclu qu'il n'avait pas eu de commotion cérébrale." Mais sa sortie définitive, après un retour fugace, laissait planer un doute.

Plus de peur que de mal

En cas de K.O., l’homme aux 91 capes sous le maillot du XV de la Rose risquait une mise au repos forcé pouvant aller jusqu’à deux semaines, voire plus en cas de complications. Ce qui aurait hypothéqué sa participation à la finale de la H Cup, le 18 mai à Dublin contre Clermont. Et n’aurait pas rassuré en vue de la demi-finale du championnat, le 24 mai contre le vainqueur du barrage Toulouse-Racing. Mais plus de peur que de mal. Jonny Wilkinson est tout de même obligé, comme le stipule le règlement de la Ligne nationale de rugby, de voir le médecin de référence à l'Hôpital Sainte-Anne de Toulon. Une simple démarche administrative.

A LIRE AUSSI:

>> Tout l'actualité du Top 14

>> Laporte: "Du 50-50 contre Clermont"

>> Un choc Toulouse-Racing

Toute l'actu Sport

La question du jour

Comprenez-vous que la mairie du 6e arrondissement à Paris veuille "évincer systématiquement" les Roms?