Vendée Globe : le départ en direct

19 skippers, dont 11 Français, ont quitté samedi les Sables-d'Olonne pour le 7e Vendée Globe, un tour du monde en solitaire et sans escale de quelque 24.000 milles (44.450 km). Le départ a été donné à 13h02.

S.A.
Le 10/11/2012 à 9:09
Mis à jour le 10/11/2012 à 13:08

Le Vendée Globe, course en solitaire autour du monde sans assistance et sans escale, a été créé en 1989 par Philippe Jeantot et a lieu tous les quatre ans. Les contacts téléphoniques et par emails sont autorisés ainsi que les conseils en cas de situation extrême.

Les concurrents partent des Sables d'Olonne, contournent l'Afrique et le sud de l'Australie, pour remonter le long des côtes de l'Amérique latine avant de revenir aux Sables. Soit les trois grands Cap dans l’ordre : Bonne-Espérance, Leeuwin et Horn.

>> Lire la suite, le Vendée Globe c'est quoi

>> Vendée Globe : comment est organisée la vie à bord ?

>> Les prétendants à la victoire

>> Samantha Davies, une femme autour du monde

>> Rencontre avec le docteur des marins

>> Armel Le Cleac'h, le "Chacal" est favori

20 participants

Jérémie Beyou (FRA/Maître CoQ), Arnaud Boissières (FRA/AKENA Vérandas), Louis Burton (FRA/Bureau Vallée), Samantha Davies (GBR/Savéol), Bertrand De Broc (FRA/Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets), Tanguy De Lamotte (FRA/Initiatives-coeur), Kito De Pavant (FRA/Groupe Bel), Alessandro Di Benedetto (FRA-ITA, Team Plastique), Jean-Pierre Dick (FRA/Virbac-Paprec 3), François Gabart (FRA/MACIF), Mike Golding (GBR/Gamesa), Marc Guillemot (FRA/Safran), Zbigniew Gutkowski (POL/ENERGA), Jean Le Cam (FRA/SynerCiel), Armel Le Cleac’h (FRA/Banque Populaire), Vincent Riou (FRA/PRB), Javier Sanso (ESP/ACCIONA 100% EcoPowered), Bernard Stamm (SUI/Cheminées Poujoulat), Alex Thomson (GBR/HUGO BOSS), Dominique Wavre (SUI/Mirabaud).

24.000 milles nautiques

C'est la distance - environ 44.450 km - à parcourir. Une distance qui tient compte des règles de sécurité (proximité avec l'Antarctique par exemple) et impose le passage obligé par des "portes", soit deux point situés sur la même latitude.

160.000 euros

C’est en euros le montant de la prime allouée au vainqueur de l’épreuve cette année. A titre de comparaison le budget estimé d’un projet Vendée Globe pour un marin et son sponsor est de l’ordre de 5 à 6 millions d’euros.

Toute l'actu Sport

La question du jour

Consultez-vous les prévisions de trafic avant de prendre la route des vacances?