Top 14 : Toulon en redemande

Proche du doublé H Cup-Top 14 la saison dernière, Toulon retrouve le championnat de France ce vendredi, à Montpellier (20h45). Et c’est avec des ambitions non dissimulées que Bernard Laporte et ses hommes renouent avec la compétition.

A.T. | avec Florent Germain
Le 15/08/2013 à 14:39

« Les joueurs peuvent être fiers de ce qu’ils ont fait, mais le plus beau, c’est ce qu’il reste à faire ». Alors que le Top 14 reprend ses droits ce vendredi, Bernard Laporte est on ne peut plus clair : Toulon n’est pas rassasié et veut faire de la saison passée table rase. « Le sport de haut niveau, c’est une remise en question permanente, de dimanche en dimanche et d’année en année. Il faut repartir avec l’enthousiasme et l’envie de gens conquérants, et non pas de gens qui ont déjà conquis des choses », martèle l’entraîneur varois.

L’exceptionnel cru 2012-2013, qui s’est achevé par une victoire en H Cup et une finale de Top 14, doit donc être rangé au rayon des – très bons – souvenirs, afin de repartir de l’avant. Les objectifs pour cette année ? Sans limite ! « Nous sommes des compétiteurs, donc c’est très simple, quand on s’engage dans une compétition, c’est pour la gagner ». L’ambitieux Laporte sait que son groupe, renforcé par quelques recrues de prestige (Bryan Habana, Ali Williams, Drew Mitchell, Martin Castrogiovanni) lui donne le droit, une nouvelle fois, de rêver en grand. Et après deux échec consécutifs en finale (Toulouse 12-18, Castres 14-19), le Brennus est dans toutes les têtes.

Mermoz : « On veut tous le Brennus à la maison »

 « J’ai eu la chance, à Toulouse et à Perpignan, de goûter au Bouclier, explique Maxime Mermoz. Gagner un titre avec son club, c’est exceptionnel. Gagner la Coupe d’Europe a été énorme, mais on a envie de goûter aux deux. Après être passés si près ces deux dernières saisons, on est frustrés et tout le monde a envie d’avoir le Brennus à la maison. Si on me demande de choisir entre les deux titres pour cette saison, je dirais le Top 14, à 51% ». La campagne débutera ce vendredi, avec un déplacement à Montpellier (20h45), qui place d’entrée les Toulonnais dans le vif du sujet.

« Montpellier a affiché son ambition avec un gros recrutement. Ils étaient déjà bons et avec les recrues, ils sont très bons, estime un Bernard Laporte conscient que rien n’est acquis pour son équipe dans ce championnat, malgré son statut de favori légitime. Il y a neuf équipes qui peuvent être championnes de France. Et c’est normal qu’elles aient pour ambition de l’être. Montpellier ne va pas se contenter de viser les demi-finales, ils l’ont déjà fait. Toulouse a envie de regagner, Clermont aussi. Et nous aussi ! » Voilà qui promet…

Toute l'actu Sport

La question du jour

Avez-vous fait de bonnes affaires pendant les soldes?