PSG : le prodige brésilien Lucas Moura a rejoint le groupe

Recruté pour 45 millions d'euros, le milieu offensif de 20 ans est annoncé comme la nouvelle sensation du groupe parisien.

Mathilde Tournier (texte) | Caroline Bauer et Loïc Briley (sujet vidéo)
Le 31/12/2012 à 11:55
Mis à jour le 31/12/2012 à 12:00

Il était très attendu, mais ne s'attendait visiblement pas à un tel accueil. A son arrivée à l'aéroport de Doha, la capitale du Qatar, où le PSG est en stage hivernal jusqu'au 3 janvier, Lucas Moura a été assailli par une forêt de micros et de flashes. Il faut dire que la nouvelle recrue du club parisien, la seule du mercato d'hiver, a de quoi intriguer.

Acheté au FC Sao Paulo pour près de 45 millions d'euros, le jeune homme de 20 ans est annoncé comme la nouvelle sensation du club parisien version qatari. Après Zlatan Ibrahimovic, dont on ne présente plus les exploits, le nom de Moura devrait faire la Une des comptes-rendus de Ligue 1 pour la seconde moitié de saison. Considéré comme l'un des meilleurs milieux offensifs du monde, il est déjà en passe de devenir la nouvelle star de la Seleçao, la sélection brésilienne.

>> A voir : les meilleurs buts de Lucas Moura

Présentation officielle mercredi

Pas étonnant, donc, que ses nouveaux coéquipiers eux-mêmes piaffent de le voir revêtir le maillot bleu et rouge. "Ce sera un joueur très important à la fois pour maintenant et pour l'avenir, parce qu'il est très jeune. Il va bien nous aider pour la suite du championnat et de la Ligue des Champions", envisage déjà le gardien de but Salvatore Sirigu.

Une attente qui ne sera pas bien longue puisque le PSG présentera sa nouvelle arme dès mercredi, quelques heures avant le match amical qui opposera le groupe au club qatari de Lekhwiya.

Les bons plans avec iGraal

Code promo Zalando
Vos baskets de sport à petit prix
Code promo Spartoo
Economisez sur vos tenues de sport
Code promo 3 Suisses
Surfez sur les tendances shopping
Code promo La Redoute
Accessoires sportifs pour toute la famille
La question du jour

Selon vous, le gouvernement Valls conduit-il une politique d’austérité?